La Naissance des Mamans

La Naissance des Mamans

Martine de Vigan

Je vous accompagne dans votre vie de maman pour être

pleinement heureuse de votre maternité

Mon bebe voit-il bien ?

Vous portez des lunettes ? Votre conjoint aussi ? Vos parents ? Vos frères et soeurs ?

Comment savoir si mon bébé voit bien ?

Quand dois-je m’inquiéter ?

A quel âge faut-il verifier sa vue ?

Plusieurs personnes de votre famille portent des lunettes, mais pour la plupart il a fallu attendre plusieurs années, peut-être même l’adolescence avant qu’on pense que l’un ou l’autre ne voyait pas bien ?

Pourtant la vision est fondamentale pour le développement de l’enfant, autant sur le plan physique que intellectuel et social. Ceux qui ont des problèmes non diagnostiqués peuvent avoir dès le début de vraies difficultés.

Dans cet article, je vous propose quelques bases simples pour évaluer la vision de votre bébé, et les recommandations actuelles pour le suivi ophtalmo des tout-petits. Par contre, je ne vais pas ici vous détailler toute l’evolution de la vision des bébés selon leur âge ; vous trouverez trës facilement ces descriptions sur internet.

Dès la naissance, la vision est le sens principal de communication. Les nouveaux-nés ont d’ailleurs un regard d’une intensité etonnante quand ils vous fixent.

Les bébés voient flou a la naissance, et pas plus loin que 40-60cm. Ils peuvent voir surtout ce qui brille (la lumière, vos yeux) et les contrastes forts (grandes images en noir et blanc surtout).

Ils remarquent vite aussi le mouvement. Ce n’est pas un hasard si nous avons tous tendance à exagérer les mimiques quand nous leur parlons, à agiter la main ou un jouet devant eux.

Et ceux qui voient encore moins que la normale peuvent sembler indifférents. Les bébés très hypermétropes sont souvent des bébés qui ne sourient pas, qui ne réagissent pas à vos sollicitations quand ils sont trop près de vous, ou qui semblent mieux un peu loin, dans le transat…

Il arrive même, dans les cas les plus graves, qu’on puisse penser qu’ils ont un retard de developpement, voire des troubles de type « autistiques ». Ils ne peuvent pas profiter de la stimulation habituelle des bebés si ils ne voient pas, ou voient flou tout ce qui les entoure. Ils sont dans leur monde, avec moins de possibilité de communication.

Une des choses qui inquiètent souvent les parents est le strabisme.

Il est normal jusqu’à 4 mois environ, de loucher en fixant un objet, un point rapproché. La coordination des yeux dans la vision de près se fait peu à peu. Ce n’est que vers 4-5 mois que l’accomodation de près est bien coordonnée entre les 2 yeux.

Toutefois, si ce strabisme est permanent, et non pas seulement en fixant un objet proche, n’attendez pas pour consulter.

Ce que vous pouvez faire pour suivre l’évolution de sa vision :

Notez dès la naissance, si votre bébé a le regard attiré par la lumiëre, mais aussi par des images très contrastées, par ex. un tableau ou une photo en noir et blanc, ou de 2 couleurs vives contrastées.

Très tôt, dès les premiéres semaines, vous pouvez essayer de déplacer à 40-50cm de son visage, un objet aux couleurs vives, rouge par ex, ou une petite lumière de gauche à droite lentement : normalement vers 3 semaines-1 mois, il la suit des yeux (parfois avant).

Dés l’apparition des premiers sourires-réponse, autour d’un mois, vous pouvez noter si c’est votre voix ou la vue de votre visage qui bouge auquel il réagit.

Peu à peu, votre bébé va voir de mieux en mieux, et certains, dès 2-3 mois, réagissent, voire même surveillent, attendent de vous voir passer devant la porte de leur chambre par ex. Ils savent dès cet âge vous appeler dès qu’ils vous voient (sans que vous lui parliez bien sûr)

Ce sont des détails qui vous rassureront si vous les remarquez, et des renseignements précieux pour votre médecin.

Vers 6-7 mois déjà, notez à quelle distance votre bébé vous reconnait ou reconnait son papa ou mamie, sans le son, sans que vous lui donniez d’indication.

Un peu plus grand, quand votre bébé commencera à se déplacer, soit en rampant, soit en roulant sur lui-même, vous pourrez noter si il remarque et va chercher la petite miette de gateau que vous avez oubliée à l’autre bout de la pièce, ou un jouet même de couleur neutre.

Vers 10mois-1 an, en poussette, votre bébé vous montrera du doigt les oiseaux, un fin croissant de lune que vous-même n’avez pas remarqué, un avion dans le ciel. C’est très important pour lui de vous montrer ce qu’il voit, pour que vous nommiez les choses, mais c’est surtout une étape importante de son développement psychique : ça veut dire qu’il a compris qu’on peut partager une information.

Pour que ces observations soient interprétables pour évaluer sa vision, il faut éviter certains pièges dus au son de l’avion, à votre propre doigt qui pointe quelquechose, à la voix de Papa qui l’appelle etc.. il faut pour en tenir compte, et qu’il n’y ait que la vue, sans interférence des autres sens.

Ensuite pensez aux problèmes de vision si votre enfant tombe souvent (à part les 2-3mois après le début de la marche), ou si il se cogne dans chaque obstacle. Notez cependant que pendant les 4-5 premiéres années, les enfants ne voient pas bien sur les côtés, leur champ visuel est essentiellement dans le « couloir » droit devant eux, et c’est une raison fréquente de chutes.

Vous ne vous en rendez pas compte tellement vous l’avez intégré, mais vos yeux balaient en permanence l’espace quand vous vous deplacez, et votre cerveau enregistre les distances, les obstacles, les crottes de chien sur le trottoir.Pendant plusieurs années, le cerveau des petits ne peut pas faire ce travail énorme et permanent, c’est un long apprentissage.

Quand vous lui dites « regarde devant toi », en fait vous voulez dire « regarde dans l’axe de ta marche, de ton mouvement », mais si votre enfant tourne la tête, ou seulement regarde les jouets dans une vitrine, ou le petit chat de l’autre côté de la rue, le « devant toi » change et n’est plus pour lui ce que vous pensez.

De plus, ils ne voient pas leur environnement de la même façon que nous, ils ne remarquent pas les mêmes choses, à la fois à cause de leur vision encore immature, de leur taille qui change ce qu’ils peuvent voir, mais aussi parce qu’ils n’ont pas les mêmes repères que nous, les mêmes centres d’intérêt.

La vision de loin est difficile à évaluer chez les tout-petits. Elle évolue longtemps, jusqu’à l’adolescence. Pour l’apprécier chez votre enfant, il faut qu’il y ait à voir quelquechose qui l’interesse, hors son monde est pendant plusieurs années le monde « de près », la maison, les jouets, la classe.

Je pense à N. 6 ans, au bord de la mer, dans un endroit où il est venu souvent depuis tout-petit, qui est stupéfait tout-à-coup et me montre les maisons de l’autre côté de la baie, que jusque-là il n’avait pas remarquées …ou pas vues.

Si il y a des progrès incontestables dans le suivi optalmologique des petits, il y a encore beaucoup trop d’enfants qui ne sont pas diagnostiqués assez tôt. Les problèmes de vision sont vraiment handicapant. Dans la vie de tous les jours, dans les relations, dans les jeux dès la crèche, puis évidemment à l’école où ils peuvent entrainer retards et difficultés d’apprentissage, maladresse et moqueries, donc renfermement et mauvaise image de soi.

Je pense à M. 2 ans, qui sur la photo de tous les cousins ne regarde pas le photographe et ne sourit pas, et est le seul à regarder ailleurs…On s’apercevra ensuite (tardivement) qu’il est très myope et ne pouvait pas voir tonton qui faisait le clown.

Je pense à M. qui à 1 an a été jugé en retard, probablement atteint de troubles autistiques, mais dont l’examen ophtalmo a révelé qu’il était gravelent hypermétrope, et qui s’est rapidement éveillé dès qu’il a eu des lunettes. Et les mois suivants chaque réveil dans le flou total (comme si le monde avait de nouveau disparu ) le faisait hurler tant qu’il n’avait pas ses lunettes !

Pensez-y, pensez surtout que l’enfant n’en a pas conscience lui-même, donc il ne peut pas s’en plaindre comme d’une douleur.

Il est actuellement recommandé que les petits aient un examen ophtalmologique avant l’entrée à l’école, mais pour moi c’est tard. Mieux vaut au moindre doute, et entre autres pour des raisons d’antécedents familiaux, les faire consulter dès que possible.

Où faire des examens ophtalmo ?

En principe les pédiatres en ville ou en centre de PMI sont équipés pour un examen basique. Mais si il y a des problemes de vision dans toute la famille, surtout hypermétropie ou strabisme, prenez rendez-vous chez un ophtalmologue.

Dans les grandes villes, certains sont spécialisés pour les enfants. Demandez à votre médecin, votre pédiatre, si il peut vous en indiquer un. Demandez à votre propre ophtalmo si il consulte les tout-petits ou si il peut vous indiquer un confrère plus spécialisé.

Les rendez-vous sont souvent à prendre longtemps d’avance, donc pensez-y dès les premiers mois de votre bébé.

Pensez aussi aux hôpitaux, surtout en cas d’urgence, par ex. un strabisme de plus en plus fréquent ou permanent.

J’espère que cet article aura repondu à vos interrogations dans ce domaine.

N’oubliez pas de vous abonner pour être prévenu(e) des nouveaux articles,

N’hésitez pas à liker, et à partager avec des mamans que ça pourrait interesser.

et laissez-moi un commentaire pour me donner votre avis ou partager votre expérience sur ce sujet

Vous pouvez aussi me rejoindre :

-sur Facebook :« La Naissance des Mamans » ou

– sur Instagram : @la_naissance_des_mamans.

-Ou venir retrouver d’autres mamans sur le groupe privé Facebook « Etre une maman heureuse » !

A bientôt,

Martine de Vigan

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.