La Naissance des Mamans

« L’autisme, quels sont les premiers signes, à quel âge ?

L’autisme, vous en entendez parler dans les medias, mais vous ne savez pas vraiment comment ça se manifeste chez un bébé ? Comment reconnaître les premiers signes ? à quel moment faut-il s’inquiéter ?

Vous n’aviez jamais vu un tout-petit bébé avant d’accoucher et vous pensez ne pas savoir ce qui est « normal » ou pas ?

Votre bébé ne vous regarde pas ? En tous cas vous n’arrivez pas à capter son regard ? Ça vous inquiète, mais vous n’osez pas en parler, même à son pédiatre ? Vous avez peur d’être ridicule ?

Il y a une personne atteinte dans votre famille, ou dans la famille du papa ?

D’abord, quelques notions de base :

Je parlerai ici « d’autisme », pour faire court, bien que le vrai terme soit « troubles du spectre de l’autisme » (TSA).

En effet il y a beaucoup de formes différentes de cette maladie, et c’est ce qui rend le diagnostic souvent difficile ! Pour simplifier, comme vous le savez probablement, il s’agit d’une maladie qui touche surtout la communication avec les autres, la possibilité de décoder les émotions des autres sur leur visage, et donc empêche aussi l’expression de ses propres émotions. L’autisme entraine aussi souvent une tendance aux « stéréotypies » (répétition de mots ou de gestes), une difficulté à supporter tout changement.

En fait, les premiers signes sont souvent très précoces, même parfois avant 3 mois, et pour la plupart entre 18 mois et 3 ans. Mais ils sont souvent très difficiles à repérer au début pour un oeil non entrainé (et même pour ceux-là!) Beaucoup de pédiatres, qui ne voient votre bébé qu’un moment très court à chaque consultation, peuvent passer à côté au début.

Si vous êtes vraiment inquiète, demandez à voir un spécialiste (pédo-psychiatre ou neuro-pédiatre) dans votre ville ; certains sont très « pointus » et peuvent faire le diagnostic les premiers mois.

Malheureusement, en France, le diagnostic est encore trop souvent tardif, après l’entrée à l’école, voire même au bout de plusieurs années, et les soins retardés d’autant.

Quel signes doivent vous interpeller et vous faire consulter ?

je vais essayer de vous donner quelques infos qui puissent vous aider soit à vous rassurer, soit à consulter,

1/ à éliminer d’abord : les problèmes de vision :

En effet, certains troubles de la vision se manifestent par des signes très proches de ceux de l’autisme au début. C’est le cas des fortes hypermétropies .

Dés la naissance, bien qu’ils voient peu et flou, les nouveaux-nés regardent le visage de la personne qui les porte et qui leur parle, surtout si il est en mouvement . Ils ont même souvent un regard d’une intensité impressionnante !

Pendant les premiers mois, votre bébé fixe parfois la même chose un long moment et c’est normal. Il est dès la naissance attiré par la lumière ou quelquechose qui brille à côté ou derrière vous, et par les images très contrastées en noir et blanc.

Mais avant tout il va essayer de décrypter votre visage, vos mimiques, votre regard, surtout quand il est dans vos bras, ou que vous le tenez en face à face, que ce soit pendant la têtée ou le biberon, ou bien sur la table à langer par ex.

La plupart des bébés font leurs premiers « sourire-réponse » , dès 1 mois, 1mois1/2. Quelle merveille la première fois, quand vous comprenez que son sourire s’adresse vraiment à vous !

On appelle « sourire-reponse » les sourires qui ne sont pas seulement des « sourires aux anges, de bien-être » mais sont nettement en réponse à une sollicitation, en réponse à ce que vous lui dites, ou même seulement en vous voyant en se réveillant ! Certains commencent même avant 1 mois !

Pensez toujours à ne pas être à contre-jour, à ne pas vous installer dos à la lumière ou dos à une fenêtre ; surtout quand vous voulez jouer avec votre bébé, vérifiez que votre visage est bien éclairé ! J’ai vu des mamans s’inquiéter parce que leur bébé ne leur souriait pas, ne les regardait pas, alors qu’en fait il ne pouvait pas voir leur visage et leur expression parce qu’elles se plaçaient toujours dos à la lumière ; elles donnaient le sein ou le biberon à un endroit où leur visage n’était pas du tout éclairé, voire même elles restaient exprès dans la pénombre !

Mais sachez que les bébés qui souffrent de forte hypermétropie, voient très flou jusqu’à 1 m, 2 mètres autour d’eux (c’est le cas pour tous à la naissance, mais ça évolue vite quand la vision est normale). Donc ils vont éventuellement sourire à leur papa assis plus loin, mais ne voient pas votre visage, trop proche lors des soins et des câlins, ni vos sourires, ni vos mimiques.

C’est un problème plus fréquent qu’on croit, et j’ai personnellement connu une dizaine de bébés ces dernières années, pour lesquels on a cru d’abord qu’ils avaient un retard, ou un problème type autisme, car ils ne souriaient pas, ne regardaient pas la personne qui les tenait dans les bras, avaient souvent le regard « lointain ». Il s’est avéré ensuite qu’en fait ils étaient seulement hypermétropes. Et, dès qu’ils ont porté des lunettes, tout est rentré dans l’ordre !

2/ Les premiers signes qui doivent vous interpeller, dès 1 et 2 mois :

– vous n’arrivez pas à capter son regard, il ne vous regarde pas dans les yeux,

– votre bébé ne sourit pas ou pas facilement ; il sourit seulement quand vraiment vous le sollicitez avec insistance, par ex. quand vous lui faites des chatouilles.-

– Ce qui peut aussi vous interpeller est le fait qu’il se calme mieux seul que dans les bras. Ou qui reste des heures dans son lit sans appeler.

– Ou bien, pendant des semaines, il ne regarde qu’un seul jeu et se désintéresse de tout le reste, même de vous, comme une obssession.

– un peu plus grand, vers 9-12 mois, il ne joue pas à « faire coucou », ne vous imite pas, ne montre pas quelquechose en pointant du doigt.

3/ ce qui doit vous rassurer : sa capacité à être actif, curieux, à vous solliciter dans les jeux.

Vers 3-4 mois, voire avant, votre bébé commence à interagir dans les jeux avec vous. Un bébé atteint d’autisme va rire aussi, par contre ce n’est jamais lui qui initiera le jeu.

Un exemple classique : sur la table à langer, vous jouez à embrasser les plantes de pied de votre bébé, il rit, il adore ça ! Et très vite il apprend à vous re-demander, à vous solliciter pour que vous recommenciez… soit par des petits sons d’appel (que vous allez interpréter comme « encore ») ou surtout en tendant le pied pour que vous recommenciez ! …ce que ne fera pas l’enfant ayant des troubles de type autistiques, il ne sera jamais l’initiateur du jeu.

Je vous dirai donc comme toujours : observez votre bébé, soyez vraiment attentive à ses façons d’être ou de faire, et réjouissez-vous d’avoir un bbébé qui s’intéresse à tout, qui « discute » avec tout le monde, qui vous « appelle » quand vous passez à proximité, et fait du charme à la voisine ! D’une façon générale, si votre bébé est dans la communication, il n’y a aucun problème.

N’hésitez JAMAIS à dire vos inquiétudes à votre médecin ou pédiatre, ou à quelqu’un de proche qui connait bien les bébés, qui prendra le temps de l’observation, qui aura de vrais arguments et saura faire faire les examens nécessaires. Ne vous laissez pas ronger par une inquiétude qui peut vous pourrir la vie pendant des mois ! Et qui pourrait retarder sa prise en charge en cas de problème.

En effet, comme pour beaucoup de maladies, plus tôt le diagnostic est posé, plus il y a de chances pour votre enfant d’être bien pris en charge, et, étant donné la plasticité du cerveau à cet âge, de limiter au mieux les conséquences.

J’espère vous avoir donné quelques pistes pour éviter de vous inquiéter pour rien ! Mettez-moi en commentaire vos inquiétudes, vos expériences autour de cette maladie, et n’hésitez pas à partager à des mamans que ça pourrait aider !

Vous pouvez aussi me rejoindre :

-sur Facebook :« La Naissance des Mamans » ou

– sur Instagram : @la_naissance_des_mamans.

-Ou venir retrouver d’autres mamans sur le groupe privé Facebook « Etre une maman heureuse » !

A bientôt,

Martine de Vigan

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.