Accueil Soins et Médical “au secours, il a la gastro !”

“au secours, il a la gastro !”

par : Martine de Vigan
143 views

Vous le craigniez, et ça y est, votre bébé a attrapé la gastro ! Que faire ? Comment réagir ? comment faire pour qu’il ne se déshydrate pas ? que faut-il lui donner à manger ? combien de temps ça va durer ?

J’ai toujours considéré les mères de famille comme des héroïnes, tout le temps, mais particulièrement quand les enfants, petits ou grands ont la fameuse “gastro “!

Rien que d’en parler me donne des hauts-le-coeur, c’est vous dire ! Et quand il faut en pleine nuit nettoyer, changer les habits, la literie, que le bébé a vomi sur vous, que vous avez été obligée de le baigner plusieurs fois parce que la diarrhée l’a sali jusqu’en haut du dos etc… les mères de famille reconnaitront ces situations où, même complètement nauséeuse dans ces odeurs insupportables, vous êtes obligée de vous occuper de votre petit malade avec toute la patience et la douceur dont vous êtes capables…..mais quelle épreuve !

D’abord un petit problème de vocabulaire…ce qu’aujourdhui on appelle couramment “gastro” en France, est en fait la “gastro-entérite”, infection virale touchant tout l’intestin, “gastro”pour l’estomac et les vomissements, et “entérite” pour l’intestin et la diarrhée. Dans certaines formes, il n’y a que des vomissements, et là c’est effectivement une gastro, mais certaines formes avec seulement la diarrhée devraient s’appeler entérites.

Ensuite une définition de la diarrhée qui n’est pas claire pour tous.. ..la diarrhée est définie par l’aspect liquide des selles, parfois comme de l’eau, en jet ! Mais aussi par leur fréquence : une seule selle liquide mérite une surveillance , mais plusieurs de suite (5 ou 6) en 24h, là c’est une vraie diarrhée !

Si vous allaitez complètement votre bébé, les selles sont molles et jaunes claires, puis plus foncées au fur et à mesure qu’il commence à diversifier son alimentation. Il peut parfois avoir une ou 2 selles liquides en réaction à quelquechose que vous avez mangé. Cas extrême, par ex. cette maman vue en consultation, affolée, mais qui 15 jours après son accouchement, avait mangé 1 kg de clémentines ! La diarrhée de son nouveau-né n’a pas duré !

La gastro-entérite, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit dans nos pays d’une affection virale extrêmement contagieuse, se transmettant surtout par les mains, les excréments et parfois aussi par voie orale (salive, donc parole, toux etc). On est contagieux quand on a des signes, mais aussi dans les jours suivants, au moins 48h, parfois plus !

Il y a 2 pics dans l’année, l’une en pleines chaleurs l’été, et l’autre au moment des fêtes de fin d’année ou janvier….donc en même temps que la grippe, (héhé), pas forcément un hasard ! l’un fait le terrain de l’autre sur des organismes fatigués .

Il y a différentes formes, plus ou moins violentes, parfois qui durent quelques heures, parfois qui s’étalent sur 5 à 8 jours et épuisent les gaillards les + solides.

Pour les grands enfants et les adultes, ça peut être vraiment pénible et handicapant, mais si l’alimentation est reprise progressivemnt sur 1 ou 2 semaines, en évitant au maximum graisses, alcool, légumes verts, et fruits dits “rafraichissants”, ça passe sans trop de dégâts.

Par contre, le risque n’est pas le même pour les tout-petits. En fait le seul vrai risque est la déshydratation. Et plus l’organisme est fait d’eau, plus le risque est grand. Chez le petit bébé à la naissance, le corps est fait de 80% d’eau !

Que faire ?

Dès le début des vomissements ou des diarrhées, si vous pouvez, ayez le réflexe de peser votre bébé ou de vérifier son dernier poids connu. Soit chez vous si vous êtes équipés, soit à la crèche, soit à la PMI, soit en louant une balance à la pharmacie pour quelques jours. Ce sera important pour evaluer si il y a ou non perte de poids.

Il n’y a pas de médicament qui réellement arrête la diarrhée.

Il en existe quelques-uns qui peuvent malgré tout aider, et votre médecin vous les prescrira en fonction de la situation : soient ils améliorent l’absorption de l’eau dans l’intestin au lieu qu’elle soit éliminée dans les selles, et de ce fait limitent la perte de poids et la durée de l’épisode ; soit ils sont actifs sur les spasmes douloureux ; soit encore ce sont des “pansements” gastriques et intestinaux qui calment plus ou moins l’inflammation de la muqueuse.

Le plus important est de faire boire l’enfant, le mieux étant au sein, le plus souvent possible, ou du soluté de réhydratation, ou SRO, en vente libre dans les pharmacies. Quelquesoit la marque, la préparation est standardisée, un sachet pour 200ml d’eau, à faire boire à l’enfant par petis coups si il vomit, un peu plus à la fois si il a soif et la diarrhée.

S’il vomit tout ce qu’il prend, vous pouvez lui donner le SRO par toutes petites quantités. J’ai souvenir, en Somalie, d’avoir donné à un bebé d’un an 1 cuillère à café de SRO toutes les 5 à 10 minutes pendant toute une nuit…jusqu’ã ce qu’il arrête enfin de vomir le peu qu’il gardait !

Si votre bébé refuse et que vous ne l’allaitez pas, ou pour les 2-3 ans, tout dépend si il accepte de manger un peu ou non.

Il faut éviter le lait liquide ou le fromage blanc frais, riches en lactose, qui est irritant surtout sur un intestin malade, mais vous pouvez donner des fromages cuits (emmenthal, tomes), et surtout du yaourt nature, riche en ferments qui aident à refaire la flore intestinale.

L’idéal est de donner des aliments légers et faciles à digérer, bouillon de légumes de nos grands mères, trës riche en minéraux, carottes bien cuites, yaourt nature, banane écrasée. Si la situation est meilleure, vous pouvez donner de la viande, des pâtes, du riz. Evitez seulement les légumes verts, les pois et lentilles dont la cosse est difficile à digérer, les fruits acides type orange, abricots, prunes, melon, raisin, mangue qui, même en temps normal, accélèrent le transit intestinal !

Si votre enfant ne boit pas assez, ajoutez de l’eau à tous les aliments, diluez les purées , les compotes , le yaourt, quitte à les donner au biberon ou dans un verre.

Fractionnez les repas autant que possible.

Quand faut-il s’inquiéter ?

– Si votre bébé est encore très petit, avant 6 mois,

-si il a la fièvre en même temps,

– s’il est douloureux, pleure dès que vous le posez,

– si il y a du sang dans les selles !

Et si vous voyez des signes de déshydratation,

Quels sont les signes de déshydratation ?

– le premier signe est l’absence ou la diminution des urines, la couche reste anormalement sèche, votre bébé a uriné moins de 6 fois en 24 h.

– s’il est pâle, fatigué, ne veut pas jouer, ne sourit pas comme d’habitude, dort “trop”, ou au contraire est agité,

– si il a des cernes sous les yeux, le teint “gris”, la bouche sèche,

– si vous pincez doucement la peau à un endroit où elle est souple, ventre, bras, et qu’elle ne reprend pas aussitôt sa place, qu’elle a perdu de son élasticité .

Attention, chez les bébés les 2 premières années, ça peut aller vite, il FAUT le surveiller de près.

Vous ne serez jamais ridicule de consulter ou d’aller aux urgences avec un bebé qui a la diarrhée ou qui vomit, car dans tous les cas il perd de l’eau et des électrolytes indispensables. (Sodium, potassium etc..)

Les bébés sont en général hospitalisés pour surveillance ou perfusion si ils ont perdu 5% de leur poids ou plus, c’est-à-dire pour un bébé de 10kg s’il a perdu 500 g ou plus ! Pour un bébé de 5kg, s’il a perdu plus de 250-300g. Parfois avant si ils sont très jeunes, ou déjà fragilisés par une autre pathologie, ou qu’ils ont la fièvre, facteur aggravant.

Une des conséquences assez fréquente des fortes diarrhées chez un tout-petit peut être le développement d’une intolérance au lait de vache, plus ou moins passagère, qui poussera votre médecin à lui prescrire un lait spécial sans protéine de lait de vache, pendant quelques semaines ou mois, ou un lait végetal spécial bébé a base de riz par ex., parfois préventivement.

Combien de temps ça va durer ? Comment reprendre une alimentation normale ?.

La reprise de l’appétit est très progressive, et donc l’alimentation aussi. Même si votre enfant de 3 ans vous réclame des beignets ou des frites, (rarement des épinards !!) ne cédez pas. Sauf quand ça a duré moins de 48 h , il faut le plus souvent une 15aine de jours pour que tout redevienne normal !

Si la diarrhée persiste, n’hésitez pas à consulter de nouveau. Il faut parfois faire une analyse des selles pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’autre chose, parasite, mycose (champignon)ou bactérie, qui nécessiteraient un autre traitement.

Comment éviter la propagation du virus ?

C’est difficile, car la contagion est forte, mais vous pouvez la limiter en vous lavant les mains le plus souvent possible, ou en utilisant du gel hydro-alcoolique, en limitant vos déplacements et les visites si vous pouvez, sinon en demandant à vos visiteurs de se laver les mains d’où qu’ils viennent et surtout si ils ont pris les transports en commun, en désinfectant, sans pour autant être obsessionnelle, les endroits que tout le monde touche : poignées de porte, robinets, bouton de chasse d’eau etc…

J’espère que cet article vous aura remis en mémoire ce que vous saviez sûrement déjà ! N’hésitez pas a me laisser vos commentaires ci-dessous, a me poser vos questions éventuelles,

A bientôt, et surtout bon courage ! N’oubliez pas, vous êtes une héroïne !

Martine de Vigan

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez que vos données soient utilisées par ce site, uniquement pour vous répondre .

2 Commentaires

pierre 30 janvier 2020 - 9 09 30 01301

Super ton article Martine!!! ET ça tombe bien car il y a justement des malades chez moi 😀 Ca permet de se remémorer des choses!

Répondre
Martine de Vigan 31 janvier 2020 - 12 12 33 01331

Merci ! tant mieux si ça pêut t’aider ! a bientôt !

Répondre

Ce site utilise des cookies pour vous proposer une navigation plus personnalisée.. Cliquez sur "j'accepte" pour continuer votre navigation J'accepte Lire plus

Voir la page "politique de confidentialité"