La Naissance des Mamans

La Naissance des Mamans

Pour chaque bébé qui nait, une maman nait aussi !

Je vous accompagne les premières années de votre enfant, pour mieux le comprendre, instaurer une relation de qualité et vivre ces années si importantes  avec sérénité et confiance en vous

Le sommeil de bébé / bases

C’est LE sujet n°1 de préoccupattion des parents ! Le 1er aussi de consultation, quasi ex-aequo avec l’alimentation !

Pourquoi ? parce que le manque de sommeil est une torture qui rend fou, qui enlève toute capacité de réflexion, de compassion, de calme, de plaisir de vivre.

Hors c’est le lot de beaucoup de parents de ne pas assez dormir, non seulement pendant les premières semaines de bébé, mais parfois pendant des mois voire des années.

Mes propres parents, avec 3 enfants assez rapprochés (et quelques autres soucis), disaient n’avoir jamais fait une nuit normale pendant…7 ans ! Comment ont-ils fait pour supporter ça ? Ma mère était à cran, et criait plus qu’elle aurait voulu ! Pas très étonnant.

Le manque de sommeil est aussi une des raisons des problèmes de couple, la fatigue n’étant pas le meilleur des stimulants de la libido.

Les bases à comprendre

Le cerveau des nouveaux-nés, comme d’ailleurs la plupart de leurs organes, n’est pas « fini », pas mature à la naissance, (et jusqu’à 25 ans environ ! ). Pour ce qui est du sommeil, le système de cycles d’environ 90 minutes à 2h qu’ont tous les adultes, va mettre entre 9 mois et 4 ans à se mettre en place progressivement.

Au début, non seulement les cycles sont très courts, mais la structure du sommeil est particulière : au lieu de l’alternance dans chaque cycle de phases de sommeil léger, puis de sommeil profond, puis de sommeil paradoxal, puis d’un éveil bref, le nouveau-né, lui/elle, a surtout du sommeil léger et paradoxal, et très peu de sommeil profond.

Le sommeil paradoxal sert à engrammer les apprentissages dans le cerveau, hors ce qu’apprennent les bébés dans une journée est énorme et permanent !

Saviez-vous que leurs neurones créent entre 700 et 1000 connexions par seconde pendant les 5 premières années de vie ?

Les condtions pour dormir sereinement sont :

1/comme toute la vie, le sentiment de sécurité d’abord (c’est pourquoi les bébés dorment si bien dans les bras ou contre vous), seul endroit où ils « savent où ils sont » et peuvent se laisser aller complètement.

Et comme les bébés sont des éponges à émotions, Bébé ressent votre état de stress, de fatigue, d’exaspération et ça peut faire qu’il reste plus vigilant, tendu, en alerte.

2/un état physique idéal, avec des besoins de bases comblés : satiété, confort (couche propre, vêtements qui ne serrent pas, ne grattent pas), absence de douleurs.

3/un état psychologique détendu : pour un nouveau-né ou tout-petit, c’est entre autres, d’avoir pu passer suffisamment de temps avec vous, d’avoir têté assez longtemps, (biberons trop rapides), d’avoir des repères de ce qui va se passer. Pour cela, Instituez dès la naissance un rituel de coucher, ce que vous lui dites, l’ordre des gestes que vous faites, le temps de câlin, une chanson, toujours la même, pour instituer un automatisme.

3/des conditions extérieures favorables : juste température (une ambiance trop chaude empêche l’endormissement), niveau de bruit faible (mais pas de silence total, les bébés sont rassurés par le fait de vous entendre),

L’acceptation de ses particularités vous aidera à rester zen.

Comme toujours, on supporte mieux ce à quoi on s’attend et contre lequel on ne résiste pas!

Si chaque fois que vous couchez bébé, vous râlez d’avance à l’idée qu’il ne va peut-être pas dormir aussi longtemps que vous voudriez, vous vous faites du mal, et l’impression d’un problème grandit ! Vous pouvez vous épuiser à toujours attendre quelquechose d’impossible !

L’acceptation veut dire savoir que pendant les premiers mois (3 à 6 mois le plus souvent, parfois plus), bébé va se réveiller la nuit, d’abord plusieurs fois, puis de moins en moins, et que c’est NORMAL.

L’acceptation veut dire que vous allez devoir changer vos habitudes pour supporter ces nuits entrecoupées. Faites des siestes tant que vous n’avez pas repris le travail (ou 10-20 minutes sur votre pause si vous retravaillez), couchez-vous tôt malgré vos envies de distractions, et faites-vous aider quand la pression et la fatigue deviennent trop fortes ; par le papa, ou d’autres de votre entourage.

Par exemple, quand vous recevez une amie ou de la famille venue voir votre bébé, pourquoi pas demander après un moment de familiarisation avec bébé, de s’en occuper pendant que vous allez faire une sieste. Vous reprendrez vos papotages quand bébé aura grandi. Votre santé est plus importante.

Si vous engagez une doula, ça fait partie des choses qu’elle pourra faire pour vous

Luttez contre le perfectionnisme ou la performance :

On ne peut pas « faire dormir un bébé ». On ne peut que le mettre dans les meilleures conditions. Hors votre état en fait partie, et c’est une des choses que vous pouvez adapter.

Par exemple : un bébé ne se salit pas. Vous n’êtes pas obligée de changer ses vêtements chaque jour. Faites moins de lessives.

Facilitez-vous les repas. Demandez à votre entourage de cuisiner pour vous, ou de vous apporter des plats ou des soupes à congeler. Faites-vous livrer les courses.

Si vous avez d’autres enfants, essayez de simplifier aussi les aspects matériels. Les enfants ne tombent pas malades parce qu’ils mangent plus souvent des pâtes ! Demandez-leur de vous aider : des petits de 2-3 ans peuvent mettre le linge dans la machine, ou sortir la vaisselle du lave-vaisselle. Ils peuvent trier des chaussettes ou frotter la baignoire. Et ça les rend si fiers !

En conclusion,

pensez aux conditions du sommeil de votre bébé, mais n’oubliez pas que son sommeil dépend aussi de votre état à vous.

Et si, très tôt, vous avez l’impression que quelquechose ne va pas (bébé se réveille dès qu’il/elle est allongé(e), ou se réveile en sursaut juste après l’endormissement), parlez-en avec votre médecin. Le reflux gastro-oesophagien empêche de dormir ! N’attendez pas d’être épuisée (et bébé aussi) ; il se traite très bien, c’est parfois spectaculaire sur le sommeil.


SI vous avez été interessé(e), par cet article, sachez que ce sujet sera traité de façon beaucoup plus approfondie, et que je pourrai répondre à toutes vos questions dan le cadre du « CLUB des NOUVEAUX PARENTS », qui ouvrira ses portes bientôt, (courant février 2024).

Avez-vous vu la nouvelle ? L’ouverture prochaine du :

Pour supporter le rythme de sommeil de bébé les premiers mois, il y a des conditions à connaïtre.  Pour bébé, et pour vous, mamans. Cet article vous reliste quelques notions de base pour que tout se passe au mieux.

C’est un site que j’ai construit pour répondre de façon plus précise et personnalisée à toutes vos questions ou inquiétudes, où vous pourrez facilement trouver ce que vous cherchez et me poser directement vos questions lors de sessions en visio. Vous ferez partie d’une communauté de parents bienveillants pour ne jamais vous sentir seul(e).. Il sera payant avec un tout petit prix pour être accessible à tous.

Vous trouverez plus de détails en cliquant ci-dessous et vous pourrez gratuitement vous inscrire sur la liste d’attente pour être prévenue de l’ouverture et profiter d’un tarif préférentiel avant l’ouverture officielle.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.