La Naissance des Mamans

La Naissance des Mamans

Martine de Vigan

Je vous accompagne dans votre vie de maman pour être

pleinement heureuse de votre maternité

Utiliser la langue des signes avec les bébés ? Quel interêt ?

Utiliser la langue des signes pour que bébé puisse s'exprimer plus precisément, ou vous comprendre plus facilement, c'est un plus actuellement reconnu. Je vous parle dans cet article des benefices que vous et votre bébé pouvez en retirer.

Avez-vous entendu parler de cette façon de communiquer avec les bébés ?

Avez-vous des amies, des proches qui le pratiquent ?

Ça vous intrigue, mais vous trouvez ça un peu ridicule, et sans intérêt pour vous ? Encore une mode, un truc de « bobos » ?

Dans cet article, je vous présente cette technique et son intérêt, les efforts à faire et quoi apprendre, tous les bénéfices que vous et votre bébé pouvez en tirer, et à quel âge commencer.


Que je vous raconte tout d’abord l’expérience que j’en ai eu !

J’avais entendu parler de cette méthode pratiquée entre autres au Canada, mais au départ je n’y croyais pas beaucoup.

Puis une crèche dans laquelle je travaillais a accueilli une petite fille détectée sourde profonde.

L’auxilliaire qui était sa référente s’est impliquée à fond et a appris la LSF, la langue des signes simplifiée en français, pour pouvoir communiquer avec elle, comme faisaient ses parents.

Pour plusieurs enfants malentendants dont je m’étais occupée précédemment, la période 18mois-2ans avait marqué le début de difficultés particulières, cris, agressivité, repli sur soi, bien compréhensibles.

Quand cette petite fille avait 18mois, je demande donc un jour à l’auxilliaire comment ça se passe pour elle dans le groupe d’enfants, et à ma surprise, celle-ci me répond que c’est celle qui « parle » le mieux ! Intriguée, je lui demande ce qu’elle veut dire, de me donner un exemple. Elle me répond alors : »et bien hier, au moment de la sieste, elle ne voulait pas dormir, je l’ai donc prise avec moi juste à côté du dortoir, et elle m’a signé « chut, faut pas faire de bruit, les bébés dorment »…genre de phrase qu’aucun des autres bébés ne pouvait exprimer si bien en paroles à cet âge !

Je me suis alors plongée dans des recherches pour mieux comprendre cette méthode et les bienfaits qu’on pouvait en tirer, surtout pour cette tranche d’âge de 10 mois à 3 ans, longue période où les tout-petits ne peuvent pas s’exprimer clairement, entre autre pour tous leurs besoins et ressentis, et où l’incompréhension par les adultes est une source permanente de crises et de colères.


De quoi s’agit-il vraiment ?

Il s’agit de combiner gestes et paroles pour les situations simples que connait le tout-petit enfant avant de pouvoir parler.

Vous pensez peut-être que vous comprenez suffisamment votre bébé, et il est sûr que votre attention de maman comprend le plus souvent ce qu’il veut dire.

Mais votre bébé peut-il, lui/elle, vraiment vous demander quelquechose de précis, vous dire qu’il a trop chaud, qu’il a soif ? ou même qu’il vient de lâcher son doudou dans la rue ? Qu’il a faim ? et bien sûr aussi qu’il est triste, ou qu’il voudrait voir grand-père ? Vous êtes obligée de deviner ce qu’il exprime, au risque parfois de complètement vous tromper et d’augmenter les pleurs. Vous devez sans cesse tâtonner pour le comprendre.

Même quand on vit au quotidien avec des bébés, qu’on est convaincu de leur incroyable vivacité et qu’on constate en permanence leur intelligence, on ne pense pas forcément qu’ils sont plus ou moins « enfermés » dans leur incapacité à s’exprimer de façon précise !

La pratique de la langue des signes permet d’aller plus loin, à la fois dans la compréhension par le bébé de ce que vous lui dites, mais surtout permet au bébé de s’exprimer de façon plus précise, avant l’acquisiton du langage parlé.

En dehors du plaisir du partage, le grand bénéfice pour les parents est de diminuer les crises nombreuses à cet âge.


Est-ce que ça ne risque pas de le retarder pour apprendre à parler ?

C’est l’inquiétude de beaucoup de parents !

La réponse est NON ! Car il ne s’agit pas de ne pas lui parler, il s’agit d’accompagner la parole d’un signe qu’il pourra imiter avant de pouvoir prononcer les mots correctement.

D’ailleurs, nous pratiquons tous une « langue des signes » sans y faire attention, avec des gestes universels et aussi des signes spécifiques à certaines langues ou familles.

Par ex. Chut, dodo, au revoir, oulala, bravo, le pouce en l’air de « c’est super », etc..

Un jour je gardais Pauline, 2 ans, une enfant de ma famille, qui commençait juste à parler. Pendant tout le repas, elle me faisait un geste en pointant l’index sur sa joue, et je me demandais pourquoi …jusqu’à ce que sa maman me dise que c’était une façon de dire « c’est bon » en Italie !

Il s’agit donc seulement d’enrichir notre « vocabulaire » de signes pour définir tout ce qui fait l’univers du bébé.


On trouve facilement des livres expliquant les gestes, avec même parfois des videos pour les apprendre.

Je vous conseille celui que j’ai utilisé, que je trouve facile et complet :

« Bébé s’exprime par signes » de Christine Nougarolles et Anaïs Galon, collection « aider à grandir » chez Mango editions.

Vous pouvez aussi trouver des ateliers en ligne ou en présentiels, pour bien démarrer. Il y en a de plus en plus, renseignez-vous dans votre ville, à la PMI ou sur internet.


Quand commencer ?

L’idéal est de commencer autour de 5 mois, mais il peut être plus facile de s’entrainer pendant la grossesse ou pendant le congé maternité, pour prendre tout de suite l’habitude de signer tout ce qu’on peut dès la naissance.

Rien n’empêche cependant de commencer plus tard, mais du coup le bébé pourra mettre plus longtemps à associer le geste avec le mot et la notion derrière.

Si vous commencez tard, entre 10 mois et 18 mois, c’est le moment où votre bébé appréciera tous les jeux avec vous, et apprendre les signes peut en devenir un.

Tous les parents qui pratiquent se souviennent avec émotion de la première fois où ils ont vu leur bébé leur répondre en signant !

Vous pouvez aller à votre rythme, et vous n’êtes pas obligé de tout signer et d’être parfaitement bilingue !

Commencez par papa, maman et les choses simples et répétitives de la vie, changer la couche, prendre le bain, la têtée ou le biberon, aller dormir, chaud, froid, bon.

Vous rajouterez peu à peu des mots plus précis, les vêtements, les couleurs, les différentes personnes qui s’occupent de bébé, le jardin, etc…

C’est un petit effort au début, mais qui peut être un jeu avec le papa aussi, il vous suffit de connaitre 20 à 30 signes pour changer complètement votre communication avec votre bébé !


Qu’en pensez-vous ?

Est-ce que ça vous tente ? Connaissez-vous des parents qui ont pratiqué ? Dites-moi en commentaires votre expérience sur ce sujet, c’est toujours interessant d’avoir l’avis de différentes personnes.

N’oubliez pas de vous abonner pour être prévenue des nouveaux articles,

Vous pouvez aussi me rejoindre :

-sur Facebook : La Naissance des Mamans

– sur Instagram : @la_naissance_des_mamans

-Ou venir retrouver d’autres mamans sur le groupe privé Facebook « Etre une Maman Heureuse »

A bientôt !

Martine de Vigan

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

2 commentaires

  1. Merci pour cet article ! Nous avons eu une expérience très positive de la langue des signes avec nos enfants qui ont signé très tôt. On a ainsi pu mieux comprendre certaines situations difficile (comme des cauchemars par exemple) c’est vraiment une aide précieuse au quotidien pour notre famille.

    • Merci de ton témoignage, Lv, qui vient confirmer l’intéret de cette pratique encore peu courante, mais qui peut vraiment changer la communication avec les tout-petits .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.