La Naissance des Mamans

Etes-vous prête pour le retour à la maison avec Bébé ?

Vous pensez avoir tout prèvu, vous vous sentez fin prête pour accoucher et accueillir bebé...Surement oui sur le plan médical, sur tout le materiel nécessaire pour bébé, etc... Pourtant, il y a des choses qu'on ne dit jamais, mais qui sont pourtant indispensables pour aborder sereinement la période du post-partum..C'est le sujet de cet article.

Vous êtes enceinte ? Félicitations ! Vous sentez-vous prête ?

Si c’est votre 1ère grossesse, vous abordez une période passionnante de votre vie, pleine de joies et d’émotions intenses !

Votre vie va complètement changer sur beaucoup de plans ! …Il y aura des moments délicats : la fatigue, le manque de sommeil, le trop-plein de choses à faire, etc…et aussi des remises en question : de votre image de vous-même, de vos principes, de vos idées, de votre couple parfois !

Tout d’abord, je voudrais vous dire que pour moi les mères de famille sont des héroïnes du quotidien.

Dans la plupart des familles, elles sont :

  • le chef d’orchestre
  • le manager
  • la psychologue
  • l’infirmière
  • la lingère
  • l’animatrice
  • la cuisinière
  • la responsable de la logistique
  • et bien plus encore……

Tout ça en plus de leur activité professionnelle, qui, pour beaucoup, ne s’arrête pas vraiment quand elles rentrent à la maison !!

Quand on y pense, c’est assez vertigineux !


C’est pourquoi, à mon sens, beaucoup de choses doivent être pensées et préparées autant que possible en amont, avant l’arrivée de bébé.

Il est nécessaire de se projeter dans l’après-accouchement (le post-partum) et d’anticiper vos besoins.

Dans cet article, je vous donne quelques idées pratiques de ce qui vous aidera à profiter au mieux de cette période.

Ensuite, il faut avoir à l’esprit que, pendant plusieurs mois, les 2 choses qui vous obsèderont sont le manque de sommeil et le manque de temps !

Vous serez fatiguée et le papa aussi, par les nuits entrecoupées éventuelles, par la récupération corporelle, par l’adaptation psychique à votre nouvelle vie.

Non seulement vous manquerez de sommeil, mais vous aurez à vous adapter à un nouveau corps, à un nouveau conjoint devenu papa, à de nouvelles relations avec tout votre entourage. Et toute adaptation importante est un facteur de fatigue en soi !

Et cela même si vous avez de l’aide. Donc organisez-vous au maximum pour vous simplifier la vie apres la naissance.

Votre bébé va vous prendre tout votre temps ! Sans compter les visites, les coups de téléphone…etc.

1/ Préparez le plus de choses possibles à cuisiner vite et facilement.

Certaines mamans, surtout celles qui sont seules, n’arrivent pas à prendre un seul vrai repas de toute la journée ! Et en tous cas de prennent pas plus de 10 minutes pour réchauffer et manger quelquechose vite fait !

Pensez que la fatigue, le manque de sommeil, feront que vous préférerez une bonne soupe nourrissante, par ex. avec des lentilles ou des pois chiches, qui réconforte tout de suite, plutôt que des plats sophistiqués. Si vous les préparez vous-mêmes, ou si un de vos proches cuisine pour vous, pensez à doubler les doses pour en congeler une partie, dans des petits contenants (genre bac à glaçons) qui puissent décongeler plus vite.

Remplissez votre congélateur de plats vite réchauffés. L’important est que vous ayiez un plat nourrissant et réconfortant en moins de 10 minutes, car sinon, vous risquez de seulement grignoter ce qui vous tombera sous la main bout de fromage, charcuterie ou petits gateaux !

Notez ce que vous avez dans le congélo, ou dans vos placards, car quand vous manquerez de sommeil, vous ne pourrez pas réfléchir, vous ne vous souviendrez plus,…et re-fromage-petits-gateaux !

Pensez aussi aux bananes, aux avocats, aux amandes et autres fruits secs, faciles à manger et très riches en bons nutriments, plutôt que des gateaux.

Si votre conjoint n’a pas l’habitude de faire les courses, ou si votre mère vient passer quelque temps chez vous pour vous aider, préparez une liste detaillée des produits habituels que vous utilisez, notez la marque, la spécificité, que ce soit pour des soupes, des yaourts ou du jambon, soyez le plus précise possible, ou même gardez des emballages. Vous éviterez des conflits, des frustrations, voire même éviterez de jeter certaines choses qui ne vous conviennent pas.

2/ Préparez votre placard à habits.

Certaines mamans qui allaitent perdent parfois assez vite leur surplus de poids, mais ce n’est pas le cas de la majorité des femmes. Et ça ne doit pas être un but en soi au début. Le plus souvent il faut compter entre 6 mois et un an pour reprendre votre ligne. Vous ne rentrerez probablement pas avant quelques mois dans vos habits d’avant votre grossesse, de jeune femme sans enfant !

Faites un tri dans vos habits : gardez a portée de main ceux des 6 premiers mois de grossesse, ou ceux d’avant aux formes larges dans lesquels vous vous sentirez bien avec votre petit ventre d’après, et sans complexe !

Si vous accouchez juste avant l’été, mai, juin, ou juste avant l’hiver, septembre octobre, préparez un carton ou une étagère d’avance, avec un minimum de choses, écharpes, pull, gants, doudoune, ou au contraire quelques habits trés légers pour la chaleur, pour ne pas être prise de cours au cas où vous seriez debordée ou trop fatiguée lors d’un changement brutal de la méteo. Ce sera bon pour votre moral d’avoir tout de suite lunettes de soleil, petit top que vous aimez etc..

3/ préparez votre « village »

Autant que possible, repertoriez les aides possibles autour de vous, faites-vous un fichier, un carnet dedié !

Mettez tout par écrit, car les premières semaines, vous aurez l’impression d’avoir perdu la mémoire (c’est normal ! Vous êtes programmée pour ne plus savoir faire autre chose que vous occuper de bébé!)

  • Qui pourra vous aider ?
  • A quel moment de la semaine ?
  • Une heure ou une demi-journée ?
  • Combien de temps avant une personne qui peut vous aider, souhaite être prevenue ?
  • Avez-vous bien les coordonnées des personnes à contacter si besoin ?

Notez aussi toutes les adresses professionnelles dont vous pouvez avoir besoin :

  • Bien sûr médecin, sage-femme, PMI, doula si vous en avez une,
  • Mais aussi consultante en allaitement
  • Mais aussi ateliers ou adresses mails de pro qui pratiquent les soins du post partum comme par ex les soins rebozzo, le reserrage du bassin
  • Et les pro du portage, du bain relaxant pour bébé, du massage bébé,
  • Les cercles mamans-bebés possibles près de chez vous, ou en ligne Le site des cercles mamans-bebés, je fais partie de ce réseau, je facilite moi-même des cercles en ligne ; pour en savoir plus, cliquez ICI

Il y a de plus en plus de possibilitès d’aide et d’accompagnement pour les nouvelles mamans, et il ètait temps ! Ne vous en privez pas !

4/ Si vous savez que vous serez seule, faites provision de tout ce que vous pouvez acheter d’avance,

eau, produits d’entretien, épicerie de base, papier ou encre pour l’imprimante, etc..ou préparez d’avance vos produits d’entretien si vous les faites vous-mêmes. Pensez que vous ferez beaucoup plus de lessives, entre autres. Pensez aussi à ce que vous aimerez proposer à vos visiteurs, boissons, apéros ou autre .

5/ Préparez vos faire-parts si vous pensez en envoyer.

Il est très pratique de les faire en ligne, et vous n’aurez qu’à rajouter le nom, poids et photo de votre bébé. Certains parents qui pensaient le faire après la naissance, en fait ne le font jamais par manque de temps et d’énergie .

En conclusion :

Le fil conducteur doit être de penser que le flot d’hormones qui vous submerge après la naissance diminue vos capacités intellectuelles et votre mémoire. La nature est bien faite ! Ce système est fait pour vous empêcher de vous occuper d’autre chose que de votre bébé.

Bien sûr, même bien préparée, vous aurez des surprises, il y aura des choses auxquelles vous n’aurez pas pensé, !

Mais tout ce que vous aurez préparé pour vous libérer l’esprit et diminuer votre fatigue sera bon à prendre.

J’espère que cet article vous aura intéressée. J’ai en cours un projet de formation complète sur ce thème après l’été. Vous seriez partante ?

Si vous souhaitez plus de précisions, ou être accompagnée dans votre prèparation, si vous avez des inquiétudes, n’hèsitez pas, prenez rendez-vous en cliquant ICI

N’oubliez pas de vous abonner pour être prévenu(e) des nouveaux articles, et dites-moi en commentaire ce que vous en pensez,

Vous pouvez aussi me rejoindre :

-sur Facebook : La Naissance des Mamans

– sur Instagram : @la_naissance_des_mamans

-Ou venir retrouver d’autres mamans sur le groupe privé Facebook : « Etre une Maman Heureuse »

A bientôt,

Martine de Vigan

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

2 commentaires

  1. Martine, j’aurais bien apprécié d’avoir tous ces conseils après la naissance de notre 1er enfant. Il y a beaucoup de choses pratiques que tu évoques qui ne sont pas abordées dans les cours de préparation à la naissance et qu’il est bon de savoir!!!
    Pour les faire-parts, effectivement ça peut être bien de les préparer avant : nous avons mis plus de 6 mois à les faire après la naissance…
    Si je peux me permettre de rajouter quelque chose aux points proposés, c’est pour l’allaitement : se prévoir un coin confortable pour allaiter avec de quoi lire, manger à portée de main et des coussins si le bébé s’endort au sein! Et surtout penser à la façon dont on va s’organiser la nuit : sortir du lit l’hiver pour donner le sein dans le noir sur une chaise à un bébé qui le prend mal sans pouvoir allumer parce qu’on risque de réveiller son compagnon, c’est vraiment pas le top…et c’est fatiguant!

    • Oui, je comprend, c’est aussi un sujet qui me tiens à coeur, mais je ne peux pas traiter tout, dans un seul article. Le sujet de l’installation des mamans fera l’objet d’un autre article, et surtout sera prévu dans la formation que je prépare pour l’automne, qui regroupera le plus d’aspects possibles de la préparation ! Patience…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.