Accueil Vie quotidienne, trucs pratiques Comment habiller mon bébé en hiver ?

Comment habiller mon bébé en hiver ?

par : Martine de Vigan
147 views
0 Votre commentaire
0

Vous hésitez tous les matins, et avant chaque sortie ? C’est un problème pour vous ? Le papa, qui a toujours trop chaud, trouve que vous le couvrez trop ? Votre maman a toujours peur qu’il ait froid ? Et pourtant plusieurs fois vous l’avez retrouvé en nage alors que vous-mêmes aviez froid ??

Entre la température extérieure, la climatisation des magasins, le chauffage trop fort des appartements, et encore plus des crèches, ce n’est pas facile de décider comment habiller son bébé, surtout en hiver. Vous vous posez la question tous les jours ? Voilà quelques pistes pour vous aider.

Le problème des bébés de moins d’un an, et bien sûr surtout les 2-3 premiers mois, est que leur système de régulation thermique n’est pas encore mature. Ils se réchauffent plus vite dans une atmosphère chaude, et se refroidissent plus vite au froid, et cela surtout tant qu’ils ne bougent pas beaucoup. Ça demande donc aux parents de l’attention et surtout la possibilité d’adapter en permanence l’habillement à la situation.

Mais comment savoir si mon bébé a chaud ou froid ? de façon assez simple et logique :

les bébés transpirent facilement, parfois beaucoup, surtout de la tête et du cou, et je vois souvent des mamans qui s’en inquiètent, les pensant malades, alors qu’ils ont seulement trop chaud.

Ensuite, ils ont tendance à rougir au niveau du visage, surtout les joues.

Pour le froid, tâtez les mains, sous les moufles ou sous la couverture, c’est la partie de peau la plus accessible ; si elles sont chaudes, pas de problème. C’est un bon indice, car le corps est ainsi fait qu’il privilégie dans tous les cas la circulation sanguine et la température au niveau des organes principaux, coeur, cerveau, reins, et moins en périphérie, peau, pieds et mains, qui sont du coup les premiers à se refroidir. De plus, c’est au niveau de la peau que se fait la régulation de la température, donc si la peau des mains est normale, chaude, pas de problème.

Il n’est pas rare aussi que les bébés pleurent quand ils ont froid ou trop chaud.

Que ce soit pour rester à la maison ou pour sortir, imaginez toujours les situations dans lesquelles votre bébé va être : dans la poussette, sous une couverture très chaude, puis dans un magasin climatisé, puis endormi lors d’un trajet dehors, ou bien contre vous en porte-bébé ou en écharpe, (donc contre un “radiateur” à 37°), puis au soleil etc.. ..

Et pensez toujours que, même avec vous, dans le même endroit, votre bébé ne vit pas la même chose que vous ; si vous venez de faire du ménage, ou de porter des courses, ou si vous avez couru pour ne pas être en retard, vous avez sûrement chaud, alors que votre bébé, qui dormait ou qui n’a pas bougé, au sol ou dans sa poussette, lui peut avoir froid ! A l’inverse, si vous êtes assise depuis un moment, ou si vous attendez le bus, vous avez peut-être froid, alors que votre bébé, qui vient de hurler 10 minutes, ou de boire un gros biberon, lui, a carrément chaud ! De même si il commence à marcher, ou si il court au jardin alors que vous êtes assise, ou qu’il saute comme un cabri près de vous dans la rue, il se dépense tellement qu’il a sûrement plus chaud que vous !

Mon conseil :

mettez-lui toujours plusieurs épaisseurs de vêtements faciles à mettre et à enlever, et même si possible à enlever sans le réveiller !

Et regardez les prévisions météo, au moins les tendances pour votre ville ou votre région, chaque soir avant de préparer les affaires du lendemain.

Pensez aussi au vent, qui change la perception du froid, et auquel les bébés sont plus sensibles que les adultes.

En pratique, dans tous les cas, vous pouvez lui mettre un “body” à manches courtes, (oui, oui, car à la crèche ou chez votre copine, il peut faire 23-25° !) puis un t-shirt ou une chemise à manches longues, puis un pull ou un gilet, avec soit un pantalon ou un legging en bas et des chaussettes.

Evitez les collants, trop chauds pour l’intérieur, crèche ou chez vous, et qu’on ne peut pas facilement enlever, idem pour les combinaisons et pyjamas .

Puis selon le temps, et selon que vous portez votre bébé contre vous ou le mettez dans une poussette, vous rajouterez un vêtement d’extérieur type combinaison pilote en poussette ouverte, ou enveloppé dans une couverture fine sous la “chancelière”, ou avec un blouson chaud si vous le portez contre vous .

Ayez toujours un bonnet, même les jours de beau temps, pour le protéger du vent qui va vous surprendre dans une rue plus exposée. Les bébés ont proportionnellement une grosse tête par rapport au reste du corps, comparé aux adultes, et du coup leur tête représente une surface de peau plus importante que chez les adultes, donc une surface de réchauffement ou de refroidissement plus important.

Pour les mains, des petites moufles au début, ou les bras bien rentrés sous la couverture ou dans le nid d’ange. Un peu plus grand, probablement il refusera bonnet et gants. Selon la température, ne vous battez pas, faites-lui expérimenter quelques minutes de froid puis remettez-lui le bonnet ou les gants pour qu’il ressente le plaisir du chaud. Et posez-vous la question de votre habillement a vous : supporteriez-vous des gants en laine ce jour-là , un bonnet chaud ?

Pour les plus petits les premiers mois, surtout pensez à les découvrir dans les endroits chauds ! Si vous-mêmes enlevez votre manteau dans un magasin ou dans un café, et que vous y restez plus de 5 minutes, votre bébé aussi aura trop chaud.

De 18 mois à 3 ans environ, les enfants refusent souvent de s’habiller chaudement avant de sortir. Ca vous arrive et c’est une source de crise ? En fait c’est seulement logique. Ils ne peuvent pas encore anticiper le froid de dehors tant qu’ils sont dans la maison ou dans l’appartement bien chauffé ! Si vous pouvez, attendez d’être dehors pour mettre le bonnet, les moufles et même le manteau ou le blouson, qu’il acceptera dès qu’il sera dans le froid ou sous la pluie.

Actuellement, en France en tous cas, la plupart des bébés, passés les 4-5 premiers mois, et surtout les petits qui marchent, sont trop couverts, surtout pour des températures intermédiaires, de 10 à 20 °.

Ça a pour conséquence de ne pas “entrainer” leur possibilités d’adaptation thermique, et de les rendre plus sensibles au froid et au chaud, et du coup aux attaques de virus. La réaction du corps au froid de courte durée est saine et nécessaire. Par contre bien sûr, restez attentifs à sa réaction, pour adapter son habillement. Vous connaitrez vite sa façon de réagir, sa résistance et ses limites pour vous y adapter.

Si il gèle et que vous sortez, le mieux est que votre bébé soit contre vous, sinon pensez à avoir un linge, une écharpe fine, à lui mettre devant la bouche et le nez, (mais pas tout contre, pour qu’il ne puisse pas les mettre dans sa bouche, ce serait dangereux), pour “filtrer l’air très froid, et le réchauffer un peu avant de le respirer, comme vous feriez pour vous avec votre écharpe.

Comment choisir les vêtements de mon bébé ?Choisissez des vêtements bien adaptés, qui ne le serrent pas, et surtout qui ne l’empêchent pas de bouger librement, surtout si il commence à crapahuter en rampant, à 4 pattes, ou debout au jardin.

Si vos moyens sont limités, achetez-les d’occasion, dans les brocantes ou sur internet ; dans les vide-greniers on en trouve qui n’ont pas ou très peu été portés, et vous pouvez les voir en détail, apprécier leur matière, discuter avec la maman vendeuse de ce qu’elle en a pensé, comment elle les a entretenus, etc…

Sur internet vous trouverez des lots entiers, attention de ne pas encombrer vos placards de vêtements inadaptés ou pas à votre goût, le tri peut vous prendre du temps. Par contre les acheter sur internet peut être valable pour les bodys, et les pyjamas, ou des vêtements de marque que vous connaissez, par exemple.

Petite parenthèse, pour celles qui sont réticentes à acheter d’occasion, surtout “dégoûtées”, je vous dirais que si j’ai fait ça presque toute ma vie, moi-même au début, j’ai eu du mal à passer le pas, mais faute de moyens j’ai essayé . Au début, je lavais tout 3 fois de suite, et je n’achetais que ce que je pouvais passer à la machine à haute température !!

Voilà quelques arguments en faveur des vêtements d’accasion : d’abord c’est écologique, vous savez sûrement que l’industrie du vêtement est une des plus polluantes dans le monde. Ensuite vous pouvez fuir les stands de vide-greniers douteux, le tout-venant en vrac, et plutôt vous fier aux stands où les vêtements sont lavés, pliés, rangés pas taille etc, peutêtre que c’est un peu cliché, mais il y a des chances que les vêtements aient toujours été bien entretenus et propres. Et les prix sont l’argument principal, si bas que vous pouvez en acheter un peu plus de façon à faire moins de lessives. Et il m’est souvent arrivé de trouver des vêtements neufs, jamais portés, même de marque.

Si vous portez votre bébé en porte-bébé ou en écharpe, n’oubliez pas qu’il aura la zone sensible du ventre contre un “radiateur” à plus de 37°, vous ! Ne le couvrez pas trop, vous pouvez même ne pas lui mettre de vêtement d’extérieur et le porter à l’intérieur de votre manteau ; ça peut être pratique, et plus confortable même pour vous, surtout tant qu’il est vraiment petit, c’est aussi plus facile à installer, les bretelles ne vont pas glisser sur le nylon de votre doudoune, et surtout vous pourrez vous découvrir sans le déranger si vous avez trop chaud. Pour lui, il sera plus près de vous, de votre coeur, vous sentirez mieux ses réactions, et vous n’avez pas besoin de le couvrir, juste un petit bonnet suffira.

Emportez toujours une petite couverture, que vous coincerez autour de votre bébé en porte-bébé si besoin, ou que vous rajouterez sur lui dans sa poussette si nécessaire. Veillez seulement à ce que la couverture soit juste assez grande pour bien le recouvrir, y compris les pieds, mais pas trop pour ne pas vous encombrer si finalement vous n’en avez pas besoin, sans réveiller le bébé. Si il y a des manches, rien n’empêche de ne pas y enfiler les bras, pour que le bébé soit moins ” engoncé”.

A propos des couvertures de bébé, en tant que tricoteuse depuis presque 60 ans (et oui ! ), je peux vous dire que, si parfois les jeunes femmes à qui j’en ai offert ont eu l’impression d’abord d’un cadeau bien ringard ( si, si, celles qui se reconnaissent, ne mentez pas, haha !) presque toutes m’ont ensuite avoué que ça avait été un des cadeaux les plus utiles qu’elles aient reçu ! Je vous conseille de les demander ou les acheter en laine fine mais chaude, (on trouve maintenant beaucoup de laines qui passent en machine, et spéciales bébé ), pas trop grandes, faciles à porter dans un petit sac adapté, et qui pourront aussi vous servir en été !

Pour les tout-petits, ce qu’on appelait “nid d’ange” autrefois, reste une bonne solution pour un bébé allongé en poussette, les premiers mois, car il a les bras et jambes libres de bouger dedans, et on peut l’ouvrir sur le côté ou devant, si on passe un peu de temps dans un endroit chaud

Et vous, comment faites-vous ? Vous fiez-vous à la météo ? Comment choisissez-vous ses vêtements du jour ? Vous posez-vous la question tous les matins ? Cet article vous a-t-il apporté quelques idées pour résoudre vos hésitations ? Je serai ravie de lire vos commentaires,

A bientôt !

Martine de Vigan

0 Votre commentaire
0

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez que vos données soient utilisées par ce site, uniquement pour vous répondre .

Ce site utilise des cookies pour vous proposer une navigation plus personnalisée.. Cliquez sur "j'accepte" pour continuer votre navigation J'accepte Lire plus

Voir la page "politique de confidentialité"