La Naissance des Mamans

La Naissance des Mamans

Pour chaque bébé qui nait, une maman nait aussi !

Je vous accompagne les premières années de votre enfant, pour mieux le comprendre, instaurer une relation de qualité et vivre ces années si importantes  avec sérénité et confiance en vous

3 nouveaux livres inspirants

3 livres récents autour de la place de l'enfant dans notre société, sur le plan philosophique, politique, humoristique, Pourquoi en France sommes-nous dans la méfiance envers les enfants ?

Après un été de polémique sur l »éducation positive, et la tendance actuelle à retourner en arrière vers une éducation plus autoritaire et plus dure, y compris avec les tout-petits, voici 3 livres récents très inspirants, que je vous conseille vivement :

Qu’ont-ils en commun ?

Tous les 3 très différents, ils traitent pourtant d’un même sujet : la place des enfants à la fois en famille et dans notre société, et comment on les considère et on les traite.

C’est un sujet important à mon sens pour une évolution saine de la société.

Entre autres, la non-violence (et donc son apprentissage), suppose le respect absolu de l’autre dans ses différences, physiques ou de pensée.

Nous contraignons beaucoup nos enfants, que ce soit à l’école ou dans le cercle familial. La confiance et la responsabilisation passent par l’expérimentation accompagnée, mais aussi nécessairement par des essais et des erreurs.

Hors nous avons tellement peur pour eux, ou peur qu’ils « nous compliquent la vie ») que nous ne les laissons pas assez s’essayer aux difficultés, et les traitons souvent longtemps comme des petits animaux irresponsables.

Il y a un âge pour tout, mais combien de temps passent actuellement les parents et autres adultes en charge, à montrer un geste, une attitude, à expliquer une décision, à laisser l’enfant expérimenter, faire des erreurs, recommencer et apprendre à réparer aussi ? Et à prendre son avis ?

Ceux qui me suivent connaissent mon goût pour les « réunions en famille », pour prendre l’avis de chacun sur certains sujets (sorties, menus, vacances, répartition de l’espace et des tâches, règlement des conflits.)

Nous avons tous tendance, pour aller vite, pour éviter des problèmes, à tout faire à leur place, sans jamais les laisser décider vraiment ! Et nous nous étonnons qu’ils soient des enfants-rois ? Qu’ils ne sachent pas, à 15 ans, ranger leurs affaires, faire leur valise ou faire une lessive, ni préparer un repas ou faire des comptes ?

Je suis toujours étonnée par le nombre d’enfants de 6 ans ou plus, qui ne sont jamais rentrés seuls dans un magasin, même dans une boulangerie. Et ce n’est pas seulement l’effet grandes-surfaces, ou courses en voiture. Je le vois sans cesse en ville avec les commerçants de mon quartier : les enfants seuls sont totalement absents des magasins.

Qu’est-ce que ces 3 livres ont de différent ?

Les 2 premiers traitent surtout du statut des enfants dans la société, et de la façon dont on les considère en tant que citoyens, dont on écoute leur voix, dont on leur donne possibilité de choix.

1/ Le livre de Laelia Benoit « Infantisme »,

Ce livre soulève des problèmes surtout politiques et philosophiques.Quelle place donne-t-on aux enfants dans la vie publique, alors qu’ils sont des citoyens, certes en apprentissage, mais réellement des citoyens.

Ils ne sont pas capables de sérieux ? Vraiment ? Pour voter sur certains sujets, ils seraient trop influençables ? en êtes-vous sûr(e)s ? Ce sont exactement les arguments qui étaient donnés pour refuser le droit de vote aux femmes, il n’y a pas si longtemps !

Alors qu’ils sont notre avenir, comment se fait-il qu’en France, on leur donne si peu la parole.? Chacun sait que le parlement des enfants a fait voter des lois intéressantes et importantes, et soulevé des sujets fondamentaux. Par exemple, le fait de ne pas séparer les enfants placés de leurs frères et soeurs, double peine qui jusque-l), accentuait leurs traumatismes.(ce n’est toujours pas appliqué à 100%).

2/ Le livre de Marion Cuerq, « Une enfance en nORd »,

compare la façon dont on traite les enfants en France et en Suède. Il met le doigt sur un problème français, qui est une forme de méfiance quasi systématique envers les enfants.

On les empêche souvent d’être des enfants, simplement. On ne tolère pas leur bruit, leurs jeux, leurs interventions, et souvent on peut avoir l’impression que non seulement ils gênent les adultes, maison prévoit que forcément les autres adultes vont être gênés par eux. On voudrait qu’ils se comportent dès le plus jeune âge comme des adultes, voire beaucoup mieux que la plupart des adultes !!

3/« Et si on changeait d’angle »

est une sorte de BD humoristique sur ce qu’on impose aux enfants, comme s’ils n’étaient pas capables de décider de ce qui les concerne directement (chaud, froid, faim, besoins naturels), souvent comme s’ils n’étaient pas là, en ressentant ou parlant à leur place (Bien sûr je ne parle pas des tout-petits bébés, quoique…). C’est souvent le cas, avec les meilleures intentions en apparence, ou par simple habitude, dans la famille ou avec les amis.

En conclusion,

Ces livres apportent une réflexion vraiment saine aux débat actuels.

C’est ma passion que d’interroger les pratiques et d’essayer d‘améliorer les relations entre adultes et enfants. Vous comprendrez du coup que ces 3 livres m’aient intéressée, et que j’aie souhaité vous les faire connaitre.

Pourquoi pas les offrir, ou vous les faire offrir pour Noël qui approche à grand pas ! Aussi intéressants pour des jeunes parents que pour les grands-parents, ou pourquoi pas ados, oncles et tantes et amis, voire même l’institutrice de votre enfant ! Semons des graines de réflexion ouverte, semez, semez autant que vous pouvez !

N’oubliez pas de vous abonner pour être tenu(e) au courant de la parution des nouveaux articles C’est ICI

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.