Accueil Vie quotidienne, trucs pratiques Se retourner, le 1er geste d’autonomie des bébés !

Se retourner, le 1er geste d’autonomie des bébés !

par : Martine de Vigan
157 views

Avez-vous déja pensé à l’effort et la complexité qu’il faut pour passer de la position couché sur le dos, à la position “à plat ventre “?

Pour moi il s’agit d’une étape fondamentale du développement de votre bébé. Pourquoi ? en dehors du plaisir qu’il en aura, c’est à partir de la position à plat ventre qu’il commencera à ramper, puis à se mettre à 4 pattes, puis à s’asseoir seul en basculant vers l’arrière, enfin à se mettre à genoux puis debout !

Changer de position seul, quelle victoire !

En effet, jusque-là, votre bébé ne pouvait pas vraiment changer de position seul. Quoique…on est toujours étonné de les trouver en travers ou à l’autre bout du lit. Dès la naissance, dans un espace libre, ils peuvent se déplacer par petits mouvements de glissement. Ces mouvements sont dus soit à une agitation à cause d’un inconfort, soit instinctifs pour aller appuyer la tête sur le bord du lit. Mais ce ne sont pas réellement des déplacements volontaires.

Le plus souvent, les bébés se retournent la 1ère fois en faisant effort pour attraper quelquechose à distance de leur main, …et ils sont même vaiment surpris parfois de se retrouver sur le ventre !

Pourtant, les premiers temps après avoir trouvé comment faire pour se retourner, certains bébés n’aiment pas ça et pleurent . Ils n’ont pas encore développé leur musculature du cou et ne sont pas habitués à rester longtemps avec la tête redressée. Quel effort avec le haut du dos ! Ils “battent des pieds et des mains en faisant “l’avion, tout le corps incurvé, et ont besoin d’aide pour se tourner dans l’autre sens. Mais certains adorent et peuvent rester de longs moments en position “du sphynx” !

Si par contre votre bébé tarde à se retourner, pas de problème, c’est son rythme, pensez qu’il développe d’autres capacités, d’autres connaissances, moins visibles celles-la.

Actuellement beaucoup de professionnels sont d’avis de laisser l’enfant trouver seul la solution, et je suis absolument d’accord avec ça ! La plupart des bébés n’ont pas besoin qu’on les aide.

Mais certains bébés ont plus de difficultés, et parfois, s’ils n’ont pas trouvé comment faire vers 10-11 mois, un tout petit jeu va les aider et diminuer leur frustration et leurs pleurs quand ils n’y arrivent pas.

Sans toutefois faire à sa place, c’est-à-dire sans le retourner complètement, vous pouvez l’inciter, l’intéresser, en posant son jouet préféré sur le côté et au-dessus de sa tête, de façon qu’il amorce le mouvement pour l’attraper. Eloignez le jeu très progressivement vers le haut, de jour en jour. Attention, il faut que l’effort paye, qu’il puisse l’attraper ! N’oubliez pas que les bébés ont un champ visuel très limité. Donc s’il ne voit pas son jeu, il s’en désinteressera. Le bras bien étendu vers le haut, il est probable qu’à un moment il bascule, parfois à sa grande surprise !

Enchainement des phases du retournement. Dessin M.de Vigan. 08.11.2020

Vous pouvez aussi faire exactement comme pour mettre quelqu’un en “position latérale de sécurité”. La jambe droite tendue au sol, pliez le genou gauche et faites-le basculer légèrement vers la droite .Les premiers jours seulement pour faire tourner un peu le corps vers la droite et retour. Puis de jour en jour, vous allez un peu plus loin, jusqu’à ce que le genou gauche touche le sol à droite. Ca va faire basculer le bassin et le thorax vers la droite.

Au début, le bras droit va se trouver coincé sous le thorax, position très inconfortable . Faites juste la bascule de gauche à droite et retour sur le dos, il trouvera tout seul comment dégager son bras en soulevant le torse ou en allongeant le bras vers le haut avant de tourner.

Attention par contre, je tiens à revenir sur le fait qu‘il ne faut pas les inciter à se retourner avant 6 mois au moins, à cause du risque qu’il se retourne la nuit. Depuis les années 80, de nombreuses études à travers le monde ont montré que la position ventrale pour dormir (que pourtant les bébés préfèrent) est liée à un beaucoup plus grand risque de mort subite du nourrisson.

Ceci dit, si votre bébé sait se retourner à 2 ou 3 mois, ce qui arrive parfois, pas de panique. Il est probable qu’il soit très “moteur” et il apprendra sûrement très vite aussi à relever la tête s’il n’est pas bien à plat ventre. Et il saura aussi vous appeler pour que vous le retourniez.

Un des enfants de ma famille avait trouvé le truc à 2 mois, provoquant l’inquiétude de sa maman la nuit ! Il lançait avec force ses 2 jambes vers le haut et réussissait à faire un mouvement pour retomber sur le ventre !! C’était spectaculaire chez un si petit !

Dans ce cas, vous pouvez l’habiller la nuit avec un vêtement qui le gêne pour se retourner. Si votre bébé dort dans une “turbulette”, il est peu probable qu’il puisse se retourner avant 6 mois, voire même nettement plus.

N’hésitez pas à partager cet article à une maman que ça pourrait aider ! Et dites-moi en commentaire votre expérience à ce sujet, je serai ravie de vous lire.

Voudriez-vous être prévenue dès la parution d’un nouvel article ? Il suffit de vous inscrire sur le formulaire sur le côté ou en-dessous de cet article, et vous recevrez en cadeau mon e-book sur l’intérêt et les inconvénients des tétines.

A bientôt,

Martine de Vigan

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez que vos données soient utilisées par ce site, uniquement pour vous répondre.

Ce site utilise des cookies pour vous proposer une navigation plus personnalisée.. Cliquez sur "j'accepte" pour continuer votre navigation J'accepte Lire plus