Accueil Pour tous : parentalité bienveillante, actualités, histoire, Livres, Jeux etc.. Noël, la famille, la belle-famille, les déplacements, comment rester zen avec un bébé ?

Noël, la famille, la belle-famille, les déplacements, comment rester zen avec un bébé ?

par : Martine de Vigan
223 views

Dites-moi, comment ça se passe dans votre famille ? il y a des traditions fortes pour Noël ? Mais vos parents habitent à l’autre bout de la France? et ils se réjouissent d’avance de ce premier Noël de grands-parents ?

Oups, pas sûr que ce soit facile ni même évident, et il va falloir vous y préparer. D’abord, très franchement, je pense que si on a un bébé de moins d’un an, et surtout de moins de 6 mois, c’est à la famille de se déplacer, et non aux parents, déjà si fatigués ! Voyager avec bébé, bagages, matériel, et prendre des risques dans des trains bondés, pleins de gens plus ou moins malades, pleins de virus de tous genres, et, sauf à avoir une voiture superconfortable,….c’est souvent vraiment la galère !

D’autre part, avez-vous déjà vécu chez vos beaux-parents ? pas toujours évident si on ne se connait pas bien, (et même si on se connait, on est rarement intimes!), de croiser son beau-père en pyjama, de partager la salle de bains, de savoir où vous mettre en pleine nuit pour calmer votre bébé sans réveiller toute la maisonnée !

J’aime les réunions de famille, (j’ai une famille très nombreuse), et je suis une “rassembleuse”, j’adore avoir toute ma famille autour de moi, mais je sais à quel point c’est utopique, et à quel point cette période de fêtes peut virer au cauchemar, aux disputes. Il y a peu de familles chez qui ça se passe vraiment bien en fait, …

Et vous, vous êtes épuisée (et le papa aussi) par les mauvaises nuits ? vous venez de reprendre le travail ? vous avez peur des critiques et des conseils plus ou moins jugeants de votre entourage ?… alors un conseil…. Pesez bien le pour et le contre, et posez-vous les bonnes questions. Que se passerait-il si vous n’y alliez pas ? Avez-vous VRAIMENT envie de ce voyage, de cette réunion ? Ou bien avez-vous accepté à contrecoeur ?

Tout cela peut vous paraitre bien sombre et négatif, mais j’ai trop souvent vu des couples en grande tension pendant ou après ces périodes, sans compter les 2 familles en compétition, qui vous obligent à faire des kilomètres, à passer absolument d’une famille à l’autre ! parfois entre le réveillon le soir et le déjeuner du lendemain, même avec des tout-petis épuisés , … ça vous parle ?

VOUS et votre conjoint, et encore plus votre bébé êtes prioritaires au moins la 1ère année!.. ..Il y a des façons de dire qu’on ne s’imagine pas dans telle ou telle situation, de dire NON gentiment, et les familles aimantes et respectueuses, bien que déçues, comprendront. N’oubliez pas que votre bébé, avant 18-20 mois, voire plus, se fiche pas mal de Noël…

Il va falloir faire preuve de diplomatie, négocier que, c’est sûr, l’année prochaine vous viendrez, trouver un compromis, convaincre : ce serait tellement plus confortable pour chacun, pour vous d’abord, et pour votre bébé, d’avoir une visite au calme avant ou après Noël. Trouvez une petite attention, envoyez un cadeau de la part du bébé, un petit mot à chacun, une photo de votre bébé , etc… vous pouvez trouver des idées simples et sympas !

Si vous pensez ne pas pouvoir échapper au voyage, à la réunion de famille, ou bien sûr si vous êtes enthousiaste et partante, alors organisez-vous pour que chacun respecte la particularité de ce Noël avec votre bébé.

Organisez les choses autour de VOUS, pour VOTRE confort, car sinon votre bébé ne sera pas bien…, prévenez que vous vous isolerez par moments, par exemple pour allaiter au calme, que vous ferez la sieste, vous coucherez tôt etc…Ménagez-vous, n’essayez pas de voir tout le monde, d’aller dans plusieurs endroits, et tant pis si la grande-tante qui habite tout à côté est vexée, vous viendrez la voir une autre fois. Là aussi, un coup de fil, une carte de voeux, une jolie photo et vous serez pardonnée.

Du côté de votre bébé, surtout si il a moins de 3-4 mois, gardez-le le plus possible au calme, portez-le contre vous en écharpe ou en porte-bébé, pour éviter la tentation des uns et des autres de le prendre et de le faire passer de bras en bras. Même si vous pensez qu’il aime voir du monde, c’est vite TROP : trop de bruit, de lumières, de sollicitations, et surtout de visages souvent inconnus. Et si il est content au début, qu’il sourit à tout le monde, qu’il gazouille et “fait du charme”, très vite la fatigue et l’énervement risquent de prendre le dessus. La plupart du temps, la nuit et la journée suivantes seront désorganisées et franchement difficiles pour vous et votre bébé.

Un bébé tout sourire pendant un long moment, peut d’un coup se mettre à pleurer sans pouvoir se calmer, c’est ce qu’on appelle les pleurs “de décharge”, trop de stimulation, trop de sensations, et d’un coup, vraiment brutalement, rien ne va plus, c’est un syndrome d’épuisement nerveux. Mais qui inquiète souvent, donnant l’impression qu’il a mal quelquepart, ou pire que celui qui le portait lui a fait mal…

Pensez aussi que, si votre bébé commence juste à dormir un peu plus longtemps la nuit, voire même à faire des nuits complètes, le fait du voyage, de la perte de ses repères, et de la surstimulation risquent de compromettre ce fragile équilibre dont vous avez tant besoin pour tenir le coup. J’ai souvent vu des bébés avoir des problèmes de sommeil durables à la suite d’un weekend dans la famille ou chez des amis…

En tous cas, trouvez ce qui vous fait envie avant tout, laissez les autres vous traiter d’égoîste, ou réfléchissez au meilleur compromis pour vous si vous ne pouvez vraiment pas dire NON. On peut par exemple décider d’aller rejoindre la famille, mais prévenir qu’on ne restera pas longtemps, une heure ou deux maximum, si ça n’est pas trop loin. Ou décaler de quelques jours, pour croiser certains seulement quelques heures en arrivant avant qu’ils repartent, etc..

Vous l’avez compris, mon message est “PROTEGEZ-VOUS, RESPECTEZ-VOUS ET NE CULPABILISEZ PAS”, vous vous rattraperez ensuite.

Alors, faites au mieux, et passez de BONNES FETES !

Qu’en pensez-vous ? Partagez-moi votre expérience en la matière ? Comment ça s’est passé pour vous cette année ?Je serai ravie de lire votre commentaire et de repondre à vos questions.

A bientôt,

Martine de Vigan

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez que vos données soient utilisées par ce site, uniquement pour vous répondre .

Ce site utilise des cookies pour vous proposer une navigation plus personnalisée.. Cliquez sur "j'accepte" pour continuer votre navigation J'accepte Lire plus