La Naissance des Mamans

La plagiocéphalie.. comment l’éviter ?

La Quoi ? qu’est-ce que c’est que ce mot barbare qu’on entend dans le monde des bébés ?

Ce mot décrit la déformation asymétrique ou l’aplatissement de la tête des bébés. Ce problème est fréquent depuis qu’on fait dormir les bébés sur le dos, depuis qu’on a découvert que la position de sommeil sur le ventre était un facteur de risque important pour la « mort subite » du nourrisson.

Et aussi depuis que les bébés sont posés une grande partie de la journée soit au sol, soit dans des sièges type « cosy » ou « relax », dans lesquels ils ont la tête appuyée sur un élément plus ou moins rigide.

Un peu d’histoire pour comprendre..

Je me revois petite fille, jouant à la poupée, chuchotant à ma maman « chut, mon bébé a bu son biberon et il dort » à propos de ma poupée, et Maman me répondant « tu as bien réfléchi de quel côté le coucher ? » Oui, à l’époque, on couchait les bébés sur le côté, pour qu’ils ne s’étouffent pas avec leurs rejets, mais on prenait soin d’alterner le côté, pour éviter les déformations et les torticolis

Ensuite dans les années 70, on a laissé les bébés dormir dans leur position préférée, à plat ventre. Et il y a eu cette « epidémie » de mort subite des nourrissons, touchant toutes les familles et les groupes d’amis pendant 20 ans. Dans le monde entier des recherches ont été effectuées avant qu’on détermine les différents facteurs en jeu, dont une des principales est la position de sommeil sur le ventre. (Pour mémoire, les autres sont la température de la pièce, le fait d’être trop couvert, le tabagisme dans la maison, les objets mous dans le lit)

Depuis qu’on connait mieux ces risques, et qu’on pousse tous les parents à faire dormir les bébés sur le dos, les « morts inexpliquées du nourrisson » ont heureusement drastiquement chuté, mais est apparu ce problème, certes beaucoup moins grave, de plagiocéphalie, de déformation du crâne sur sa partie arrière ou sur le côté.

Comment ça arrive ?

Parfois la déformation s’est faite in utero ; on ne peut que la contrer d’emblée, et éviter qu’elle ne s’aggrave.

Dans la majorité des cas, la déformation apparait entre 15 jours et 2 mois de vie. Il est important de la repérer dès ce moment, pour éviter qu’elle ne s’aggrave.

La boite crânienne du nourrisson est encore souple, tant que les « sutures » entre les os du crâne ne sont pas soudées (entre 10 mois et 18 mois le plus souvent). C’est surtout la partie ronde à l’arrière de la tête qui peut se déformer avec la répétition de l’appui au même endroit.

Images de cas extrêmes :

Hors les nouveaux-nés ont toujours plus ou moins un côté préféré d’appui. La déformation correspond à l’endroit où la tête est en contact quasi permanent avec le matelas.

Les 2 premiers mois surtout, le bébé ne bouge pas beaucoup, ni dans son sommeil, ni quand il est éveillé. Il ne peut pas changer de position, se retourner etc..

Il est important d’avoir connaissance de ce risque, de façon à adapter et varier les positions du bébé.

Que faire pour éviter ou diminuer la déformation ?

le plus important est la prévention.

1/ Dès la naissance, variez les positions de sa tête.

changez souvent de bras pour le porter,

portez-le en écharpe ou en porte-bébé le plus souvent possible.

-sur la table à langer, positionnez-vous pour lui parler ou jouer de façon qu’il vous regarde en ayant la tête appuyée à l’opposé de l’aplatissement.

-inversez sa position dans le lit si c’est possible, ou changez le lit de place. Les bébés aiment regarder vers la lumière. Idem pour un tapis au sol.

2/ Surveiller dès le début, car cette déformation apparait toujours dans les premières semaines.

Pour vérifier si le crâne de votre bébé a tendance à se déformer, regardez-le par au-dessus, pour vérifier son arrondi et sa symétrie.

enfant porteur d’un plagiocéphalie droite,, vue d’au-dessus :

Personnellement, je préconise de les laisser dormir dans la position de la tête qu’ils veulent (sauf les cas les plus graves). La position sur le côté n’est pas recommandée pour dormir, car elle favorise l’apprentissage, trop tôt, du retournement sur le ventre, donc peut représenter un danger.

Par contre, il est assez facile de varier les positions et les appuis dans la journée, dès que bébé est réveillé.

On trouve des coussins spéciaux qui empêchent le crâne d’être vraiment appuyé. Par contre, ils ne sont utiles qu’au tout début, tant que Bébé n’a pas la force de se retourner quand même, en passant par-dessus le coussin.

D’autres dispositifs calent le bébé en position couché sur le côté. Si vous mettez Bébé dans ce genre de dispositif, gardez-le près de vous dans la journée, et laissez-le dormir normalement, à plat la nuit ou si vous ne pouvez pas le surveiller.

Dans un « cosy » ou au sol, sur un « cocoonababy » ou dans sa poussette, vous pouvez tourner légèrement votre bébé d’un côté ou de l’autre. Le mieux est de le caler pour que l’appui et le poids de la tête soit sur le côté qui n’est pas aplati.

Cocoonababy

Roulez une serviette éponge, et maintenez-la avec 2 élastiques ; calez le dos de votre bébé avec ce « rouleau », en le positionnant sous son dos , du coté qui est déformé. Faites des essais pour trouver le bonne taille de « rouleau ».

Au sol, placez-le pour ce qu’il regarde légèrement sur le côté aussi, mais très progressivement, sinon l’effort sera trop grand et votre bébé se désinteressera de ce jeu ou de cette image.

Repérez aussi dès le début, si votre bébé tourne toujours la tête du même coté, et si c’est le cas, y compris quand il est réveillé, parlez-en à votre pédiatre : beaucoup de nouveaux-nés ont un torticolis, soit dus à l’accouchement probablement, mais aussi à la position foetale, avant même la naissance, et on peut les soulager facilement avec quelques séances de kiné.

Pour savoir si votre bébé a un torticolis :

– il garde tout le temps la tête tournée du même côté

– quand vous le tournez sur le côté douloureux et raide, soit il pleure à chaque fois, soit il garde la tête soulevée et ne peut pas (ne veut pas ) la poser.

– quand vous lui montrez un jouet ou quelquechose de coloré, il suit bien d’un côté, mais ne peut pas suivre de l’autre, et s’en désintéresse.

Le plus important est d’en avoir conscience le plus tôt possible, car au début c’est facile de les soigner ! Mais plus on attend, plus les os du crâne se consolident, plus le retour à la normale sera difficile et long.

N’attendez pas que la déformation soit fixée. J’ai vu des petits dont la tête était si déformée que leur visage n’était plus du tout symétrique !

En dehors du problème esthétique, toujours dommage, les neurologues ont parfois des inquiétudes, dans les cas les plus graves, sur l’impact que cette déformation pourrait avoir sur le cerveau .

Ce qui amène parfois à faire porter pendant plusieurs mois un casque spécial pour « redéformer » dans l’autre sens !

La première fois que j’ai vu un enfant d’un an avec ce dispositif, j’ai été choquée, j’ai trouvé ça barbare, mais le protocole est bien fait pour les habituer, , les résultats en quelques mois sont vraiment positifs, et les bébés semblent bien les accepter.

Il faut dire que dans les cas les plus graves, les neurochirurgiens ont des inquiétudes sur le déplacement de certaines structures du cerveau et les conséquences que ça pourrait avoir à long terme.

Quand le problème est minime, le cas le plus fréquent, les traitements sont :

-comme vu plus haut, l’attention aux positions du bébé pour contrer se habitudes excessives.

-en parler à votre pédiatre, ne serait-ce que pous surveiller

-voir un ostéopathe ou un kiné pour défaire les tensions ou torticolis.

Voilà, je pense vous avoir transmis le principal pour que vous connaissiez ce problème très fréquent.

N’oubliez pas de vous abonner à ce blog pour être prévenu(e) des actualités du site et des nouveaux articles.

Vous pouvez aussi me rejoindre :

-sur Facebook :« La Naissance des Mamans » ou

– sur Instagram : @la_naissance_des_mamans.

-Ou venir retrouver d’autres mamans sur le groupe privé Facebook « Etre une maman heureuse » !

A bientôt,

Martine de Vigan

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.