La Naissance des Mamans

Grands-parents, comment garder le lien après les vacances ?

La rentrée des grands-parents, c’est souvent un déchirement si vos enfants et petits-enfants habitent loin, si vous travaillez encore et avez peu de vacances..

Même si vous êtes épuisés après les périodes d’été avec vos petits-enfants, vous avez rempli votre « réservoir d’amour », et vous avez la satisfaction d’avoir renouvelé et enrichi votre relation.

Mais comment faire pour garder ce lien quand on ne se voit qu’occasionnellement, voire parfois qu’une fois dans l’année, quelques jours l’été ?

Le téléphone et les appels en visio

Bien sûr, l’époque actuelle est formidable de possibilités, entre autre avec les appels en visio.

Mais beaucoup d’enfants n’aiment pas tellement, s’excitent ou font des grimaces car ils se voient eux-mêmes, et surtout si l’appel interrompt un jeu. Ou même certains sont tristes et frustrés du côté virtuel et de ne pas pouvoir vous faire un câlin. N’en faites pas un problème. Dites-lui : « est-ce que tu préfères que ce soit papa qui me raconte ? » sauf si ce sont eux qui décident le moment, ou qui réclament un appel.

Mais il y a d’autres moyens.

les albums photos,

si faciles à faire à l’heure actuelle ! Les photos fixent les souvenirs, ce sont des aides à la mémoire. Faites-les rapidement après les moments ensemble, mettez-vous à la place de l’enfant pour faire votre choix : eux ne s’occupent pas de l’esthétique de la photo, mais du souvenir qu’elle évoque : un jeu ensemble, une course dans le jardin, un concours de grimaces, un déguisement, une balade spéciale ou le superbe gâteau fait ensemble !

les cartes postales et les lettres !

Même si vous habitez la même ville, la poste semble vraiment magique pour les enfants. Ils adorent aller chercher le courrier, et surtout si il y a quelque chose pour eux !! 

Retrouvez votre âme d’enfant !

Osez mettre des coeurs et des bisous, des je t’aime aussi.

Jusqu’à 2 ans, ça suffit ! Ensuite, pour les 3-5 ans, racontez juste 1 chose : on est allé se promener au bord de la riviére avec papy . Il faisait froid, on a mis nos gants et nos bonnets etc.

Ne posez pas trop de questions, l’enfant ne peut pas vous répondre, il va repondre directement au parent qui lit la lettre, mais juste par oui ou non. 

Si vous posez une question, à partir de 3-4 ans, faites-le par rapport à vous ? Est-ce que tu voudrais m’envoyer un dessin ? Soyez précis : « comment s’appelle ton meilleur copain » plutôt que « est-ce que tu te plais à lécole  » ? « Est-ce qu’il y a des vélos dans la cour » plutôt que « est-ce que tu t’amuses bien » ?

Son plaisir est juste dans la réception d’une lettre de vous, qui lui est adressée à elle/lui en tant que personne, une vraie reconnaissance pour lui/elle !

Dans l’enveloppe, glissez une image, une fleur séchée, une plaquette de gommettes, un magnet, un petit objet (le format lettre accepté jusqu’à 3cm d’épaisseur, pesé pour adapter le timbre). Personnellement, j’ai beaucoup envoyé des cartes postales d’animaux, ou de fleurs pour les plus petits, puis des cartes qu’il puisse collectionner, comme des béteaux différents, ou des situations avec des enfants.

Et, bien sûr, les petits cadeaux.

Les petits enfants apprécient plus des petits cadeaux fréquents qu’un gros cadeau 2 fois par an pour Noël et Anniversaire. L’un n’empêche pas l’autre d’ailleurs ! 

Pensez qu’ils n’ont aucun sens de la valeur financière ; mais seulement le plaisir de recevoir quelque-chose en rapport avec leur intérêt du moment, ou quelquechose d’inattendu en surprise !

Ils n’ont pas non plus la notion de l’utilité d’un cadeau, donc pas de problème si ils adorent un objet qui vient de vous, même si vous êtes déçu(e) qu’il ne joue pas avec !

Ne pas trop attendre des remerciements immédiats

Soyez patients pour en avoir des retours, voire même n’en attendez pas ! Parfois dans les soirées mouvementées des familles, les parents peuvent oublier de vous appeler pour vous remercier et vous raconter la reaction de l’enfant. 

Parfois ils n’ont pas eu le temps d’aller à la poste ! Il est prudent de les prévenir de l’envoi d’un colis ou d’une lettre. Les parents la laisseront dans la boite au lettres pour que l’enfant la trouve lui-même !

Vous pouvez au cours d’un appel, demander si votre paquet est arrivé, ça peut paraître gênant, mais si ça vous tracasse, faites-le avec simplicité.

Parfois l’enfant a été très content de recevoir quelque-chose par la poste, directement à son nom, mais aura oublié le lendemain, ou aura été déçu de ce qu’il y avait dedans, ou occupé par autre chose, ne pensera plus à vous en parler.. Ce n’est pas grave ! Au moins selon l’âge !

L’important est dans le plaisir que vous y prenez, et dans le lien que vous maintenez, pas dans la recherche de remerciements !

Et vous aurez de merveilleuses surprises parfois, avec des mots doux, ou des retours directs par visio.

Alors, est-ce que cet article vous a donné des idées ?

Je serai ravie de connaître votre façon de faire si vous êtes grand-parents, ou le point de vue de vous les parents aussi !

Je démarre avec cet article une rubrique « Grands-parents » sur ce blog, trouvez-vous que ce soit une bonne idée ? Est-ce que ça vous serait utile ?


Retrouvez-moi aussi sur les réseaux sociaux :

Ou venez retrouver les mamans du groupe Facebook privé :« Etre une Maman Heureuse »

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.