La Naissance des Mamans

La Naissance des Mamans

Martine de Vigan

Je vous accompagne dans votre vie de maman pour être

pleinement heureuse de votre maternité

Quand bébé a-t-il besoin de chaussures ? Comment les choisir ?

Quand faut-il mettre des chaussures à bébé ? Comment les choisir ? Comment éviter les crises dans le magasin ? Cet article vous donne quelques pistes de réflexion et "trucs" pour que tout se passe bien, et pour eviter les conséquences pour bébé et pour vous, de chaussures mal adaptées .

Plusieurs questions peuvent se poser autour des chaussures pour bébé :

• à quel âge, ou a quel moment de son développement bébé a-t-il besoin de chaussures ? Comment les choisir ?

• lui faire essayer des chaussures est un genre de cauchemar à chaque fois ? Comment faire pour que ça se passe bien ?

• il a 18 mois ou 2 ans et tombe sans arrêt ? Est-ce que ça peut être à cause de ses chaussures, trop grandes ou trop petites ?

Pendant au moins les 2 premières années, les tout-petits ne savent pas analyser ou montrer ce qui les gêne, ils supportent l’inconfort, ils « font avec », mais souvent en chouinant sans que vous compreniez pourquoi.

Les problèmes de chaussures sont une cause fréquente de chutes, de refus de marcher et de crises inexpliquées !

Quand acheter les premières chaussures ?

Dès que votre enfant a l’occasion de se tenir debout ou de marcher dehors, et dans un endroit sale ou dangereux (par ex. dans la rue). Tant qu’il ne le fait que chez vous, pas de problème, il vaut mieux qu’il soit pieds nus !

Comment choisir de bonnes chaussures ?

Il semble que certains marchands pourtant spécialisés vous vendent systématiquement des chaussures trop grandes, avec l’argument que le pied va grandir. Pourquoi ? Mystère ! Ont-ils peur qu’on leur reproche de vous faire revenir tous les 2 mois ou de vous arnaquer ?

Ce qui est vrai pour des habits (on retrousse les manches ou le bas de pantalon), n’est absolument pas vrai pour les chaussures, et est même cause de chutes.

En fait, les pieds de l’enfant ne grandissent pas régulièrement, ça se fait par poussées, et il est impossible de savoir d’avance quand il faudra changer de pointure la prochaine fois .

Vous-mêmes, quelle pointure faites-vous ? Avez-vous déjà essayé de marcher, de courir toute une journée avec des chaussures d’1 ou 2 pointures de plus, ou 1 de moins que votre taille ? Expérience intéressante, je vous assure, ….que font pourtant beaucoup de petits enfants !

Peut-être vous a-t-on dit que les premières chaussures n’avaient pas beaucoup d’importance. Pourtant n’oubliez pas que toute la vie, il faut soigner ses pieds avec douceur et compassion, ils nous supportent tous les jours de notre vie !

De plus pendant la croissance, les pieds peuvent rapidement se déformer, prendre de mauvaises habitudes !

Il est vrai aussi que les bonnes chaussures sont chères, mais je crois que c’est vraiment un investissement valable d’être bien chaussé, sans douleurs, sans gêne. A tout âge, mais encore plus tant que le pied, l’équilibre et les appuis sont en formation.

C’est beaucoup plus important que la plupart des jouets, vêtements ou autres peluches . Ça peut être une idée de cadeau utile demandé aux grands-parents par ex.

Il en va de tout le maintien de la colonne vertébrale, du risque de tensions dans le dos dès l’enfance, de mauvaises positions, et de gêne dans les mouvements.

Sauf problème particulier de mauvaise position de la cheville ou de déformation du pied, à voir avec votre pédiatre, choisissez des chaussures à semelles suffisamment souples pour ne pas gêner le déroulé du pied, et pour que votre enfant sente le sol et ses irrégularités à travers la semelle, ce qui renforce sa musculature et son équiliibre.

Mon conseil :

1/ Si possible, repérez d’avance les modèles que vous voulez lui faire essayer, 2 ou 3 au maximum. Essayez de ne pas trop céder à l’esthétique, ou au côté « mignon », même pour votre petite princesse !

2/ Pensez confort avant tout, c’est bien sûr important pour votre enfant, mais pour vous aussi, car ça vous évitera des pleurs et des moments difficiles dehors !

3/ Avant d’aller dans un magasin de chaussures, faites un gabarit du pied bien à plat, dans du carton léger. (vous pourrez le garder en souvenir) Mesurez aussi le coup de pied ou fabriquez un « arceau » pour vérifier que le pied rentrera facilement…..au cas où votre bébé refuserait tout essai dans le magasin ! (En pratique comment faire ? Il suffit d’une bande de carton de 2 cm de large, que vous placez autour de la partie la plus épaisse du pied, et que vous collez a la bonne dimension avec un bout de scotch. Vous essayerez de le rentrer dans la chaussure et pourrez vérifier si ça se fait facilement ou si il ressort déformé. )

Les crises sont très fréquentes dans les magasins de chaussures ; souvent les tout-petits ne comprennent pas pourquoi il faut se chausser plusieurs fois, ils crispent le pied ou se débattent, voire hurlent et vous font vous sentir très mal, vous risquez de vraiment vous énerver et de faire votre choix un peu trop vite « pour en finir ».

4/ Pour votre confort et votre sérenité, et aussi le sien, choisissez des modèles qui s’enfilent facilement, sinon il risque de crisper le pied, de l’enrouler avec les orteils recroquevillés . Et si votre enfant veut déjà les mettre seul, c’est super, mais ça prend plus de temps ; si c’est trop difficile, encore une cause de crises en vue !

5/ Il est fortement deconseillé d’utiliser des chaussures ayant déja servi a un autre enfant ! Ça ne pose pas de problème pour les habits, mais pour les chaussures, oui !

Mais toutefois, si vous ne pouvez pas acheter de chaussures, et que vous êtes obligée pour des raisons financières d’utiliser des chaussures déjà portées, vérifiez que l’enfant précédent ne les a presque pas portées et n’a pas eu le temps de les déformer. On en trouve parfois des neuves dans les vide-greniers. Soyez plus prudents sur internet.

6/ Mettez-vous à sa place, et observez-le marcher : semble-t-il à l’aise ? Son pied bouge-t-il trop, peut-il en sortir trop facilement ? Quand vous regardez l’arrière du pied, voyez-vous un espace entre l’arrière de sa cheville, et la chaussure ? Son pied menace-t-il de sortir à chaque pas ? Ou quand il court ? Si les chaussures sont trop grandes, ou trop lourdes pour son pied, pas encore assez musclé, il ne pourra pas les soulever correctement, le risque de chutes sera multiplié.

Mais surtout…

…..quand vous aurez choisi et payé les chaussures qui lui conviennent…..et bien, autant que possible, laissez votre enfant pieds nus ! 😂😂 à la maison ou dehors, quelquesoit le sol, laissez-le expérimenter le contact direct.

Les obstacles et irrégularités du sol, même parfois désagréables, l’aideront à muscler ses pieds, à être bien ancré sur ses appuis.

Les chaussons ont souvent une semelle trop rigide et un corps trop mou, pas pratique du tout ! Ou au contraire ne tiennent pas assez en place et sont plutôt gênants que confortables. Les chaussettes à picots (pour ne pas glisser) sont une bonne alternative si vraiment il fait froid.

Et n’ayez pas peur, contrairement à une idée reçue, on n’attrape pas froid par les pieds« ….on tombe malade parce qu’on rencontre un virus aggressif alors qu’on est affaibli quelqu’en soit la raison, parfois si on a eu vraiment froid trop longtemps sans pouvoir se réchauffer.


Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà eu des crises dans un magasin de chaussures ? Laissez-moi un commentaire pour me raconter comment vous faites ? Votre expérience sera très utile pour d’autres mamans !

Vous pouvez aussi me rejoindre :

-sur Facebook :La Naissance des Mamans

– sur Instagram : @la_naissance_des_mamans

-Ou venir retrouver d’autres mamans sur le groupe privé Facebook « Etre une Maman Heureuse »!

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

2 commentaires

  1. Super l’idée du gabarit et de la bande de carton pour mesurer le coup de pied. Cette idée m’aurait été bien utile!
    Mes deux plus jeunes enfants ne voulaient pas essayer les chaussures dans les magasins. Du coup, comme nous les avons porté en écharpe puis en porte bébé, nous avons opté pour des chaussons de cuir souple qu’ils gardaient même à l’extérieur. Et l’hiver, on rajoutait un chausson tricoté en laine épaisse par dessus.

    • C’est sûr,ils n’ont pas besoin de chaussures avant de marcher dans des endroits plus ou moins propres . Bonne idée les chaussettes épaisses !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.