Accueil Soins et Médical Bébé a encore régurgité !

Bébé a encore régurgité !

par : Martine de Vigan
77 views
0 Votre commentaire
0

Votre bébé régurgite souvent ? C’est vraiment agaçant ? Et voilà, encore une fois, votre activité interrompue ! vos vêtements tachés ! Vous avez l’impression que ce n’est pas “normal”? qu’est-ce qui ne va pas ? Les bébés de vos amies ne régurgitent pas ?

En fait, presque tous les bébés régurgitent à un moment ou à un autre. C’est physiologique. Pour certains c’est douloureux, pour d’autres c’est sans problème, ils gardent le sourire. Selon l’importance des rejets, et la durée du problème, on parle de “reflux gastro-oesophagien” pathologique, ce n’est pas mon sujet aujourd-hui.

Pour les parents, c’est une source d’agacement, d’inquiétude, une contrainte, avec en prime les vêtements en permanence tachés !

Je parle ici de régurgitations, et non de vomissements. La différence ? les régurgitations sont mécaniques, soudaines, le bébé va bien. Les vomissements sont caractérisés par un spasme, ils sont souvent liés a d’autres signes de maladie, fièvre, nausées, pâleur, douleurs abdominales.

Pourquoi les bébés régurgitent-ils ?

C’estprincipalement dû à l’immaturité de leurs organes, au fait qu’ils ne sont “pas finis”. Si vous me connaissez, vous savez que je vous dit souvent, pour expliquer les petits problèmes des bébés humains, qu’on peut simplifier en considérant qu’ils naissent tous prématurés, en comparaison des autres petits mammifères.

En effet, le cerveau humain, de plus en plus gros au cours de l’évolution de l’humanité, et aussi la position debout progressive de l’espèce bumaine, ont crée un conflit entre la la taille de la tête des bébés et celle du bassin des femmes.

Si on devait attendre que les bébés suivent en marchant leur maman dès la naissance, comme presque tous les autres petits de mammifères, des chercheurs ont montré, grâce aux possibilités de l’imagerie médicale, qu’il faudrait une grossesse de 9 mois de plus, soit 18 mois, et que du coup la taille du bassin des femmes pour que le bébé puisse naître sans dégâts, empêcherait les femmes de se redresser et de se déplacer debout !!

Vous pensez qu’on est loin du sujet des régurgitations ? Mais non, car j’y viens, l’estomac est immature à la naissance, comme beaucoup d’organes du bébé nouveau-né. Surtout dans son anatomie, car le pli ou “clapet” (l’angle de Hiss)) qui vient fermer la jonction entre l’oesophage et le corps de l’estomac(le cardia), n’est pas encore formé. Cela crée une béance et empêche la “fermeture” du haut de l’estomac quand celui-ci est plein.

(Photo “lecorpshumain.fr”)

De plus, la position allongée presque permanente des tout-petits et le fait de n’être nourri que de liquide, favorise mécaniquement le phenomène.

Quand le problème est important, et surtout s’il a une répercussion sur la santé du bébé, on parle de “reflux gastro-oesophagien”, qui peut nécessiter un traitement médical.

Combien de temps ça va durer ?

Le plus souvent, cet aspect anatomique évolue vite et le problème est réglé en quelques semaines, 2-3 mois maximum. Mais parfois il faut attendre un peu plus, avec le début de la nourriture solide, à partir de 6 mois environ. Parfois, c’est la position debout qui sera déterminante.

Et si c’était dû à mon lait ou au lait que je lui donne ?

Pour revenir aux bébés nouveaux-nés, il y a souvent un lien avec le type de lait et avec une éventuelle intolérance aux protéines du lait de vache, même quand ils sont allaités mais que la maman mange des produits à base de lait de vache.

Par contre on ne peut pas les tester dès la naissance, il faut attendre quelques mois. On ne peut que tâtonner en changeant d’abord l’alimentation de la maman si elle allaite, ou en donnant un lait spécial si le bébé est nourri au biberon

Y-a-t-il d’autres causes ?

Il faut aussi penser a ceux, allaités entre autres, qui boivent de grosses quantités, et pour qui la régurgitation n’est qu’un trop-plein, une vague qui déborde dès qu’ils bougent.

Autre cause aussi, les bébés qui ont beaucoup de gaz, et qui régurgitent en même temps qu’un “rot”. Là aussi, on peut améliorer les choses en revoyant l’alimentation de la maman si elle allaite. En effet, certains aliments, comme les céréales, (muesli, pain, pâtes, pizzas) peuvent engendrer plus de gaz et donc plus d’air dans l’estomac du bébé, favorisant aussi les régurgitations. C’est aussi le cas si le bébé a le nez bouché et respire par la bouche, donc avale plus d’air (à ce sujet, vous pouvez lire mon article sur le nez des bébés et les problèmes autour, en cliquant sur ce lien : https://lanaissancedesmamans.fr/le-nez-des-bebes-leur-point-faible

C’est souvent le cas des bébés qui “renvoient” leur biberon le matin. Ça peut arriver entre autres si le bébé est enrhumé, le matin son estomac est plein de glaires, il faudrait dans l’idéal, attendre un peu avant de l’allaiter ou de lui donner son biberon ! Mais il hurle de faim ! comment faire ? Essayez qu’il le boive en 2 ou 3 fois, et si ça n’est pas possible, prévoyez de ne pas trop le bouger juste après, de le laisser en position surélévée ou demi-assis un moment, et protégez-vous au mieux !

Mais comment peut-il grossir, il rejette TOUT ce qu’il prend ?

En fait, non ! C’est votre impression bien sûr, vous avez l’impression qu’il régurgite de grosses quantités. Mais le plus souvent, on évalue mal cette quantité, qui reste minime par rapport à ce que votre bébé a réellement bu . Et le seul critère de ce qu’il absorbe réellement est sa prise de poids. Si votre bébé grossit bien, pas de problème !

Dans tous les cas, parlez-en à votre médecin :

– il vous conseillera sur votre alimentation si vous allaitez, ou essayera d’autres formules de lait pour bébé si nécessaire.

– surtout si votre bébé semble douloureux,

– s’il régurgite longtemps après la têtée, ou juste avant la suivante, ce qui prouverait que son estomac ne s’est pas vidé normalement. Il y a différentes causes à celà.

Comment supporter sans s’énerver ?

Une des solutions peu utilisées car elle prend plus de temps, c’est de faire boire votre bébé plus souvent, de plus petites quantités…si il accepte !

C’est un des avantages de l’allaitement à la demande, pratiqué de façon naturelle partout dans le monde, de donner le sein souvent, (et dons forcément moins à chaque fois).

Rien n’empêche de faire çà aussi avec le biberon, ! Dans ce cas, prenez une tétine qui ralentisse le rythme de l’écoulement, pour que votre bébé ait la satisfaction de téter suffisamment longtemps .

Si c’est trop perturbant pour vous, mais que votre médecin ne voit rien d’inquiétant, essayez d’accepter que c’est une période de quelques semaines seulement en général, et organisez-vous pour y faire face.

Gardez votre énergie. Vous énerver, y penser sans arrêt ne vous aidera pas. Considérez que c’est normal, et organisez-vous en conséquence. Ce sera moins stressant, moins fatigant pour vous.

Et mes vêtements ? Le lait caillé, ça tâche définitivement !

Dès avant l’accouchement, préparez votre garde-robe : il est prudent de sélectionner parmi vos v*etements ceux qui ne craignent pas trop, ceux qui se lavent facilement. Profitez-en pour “finir” vos tops ou chemises déjà un peu usés ou que vous aimez moins, et cela surtout quand vous restez chez vous.

Dans votre liste de choses à emporter quand vous sortez et que vous voulez rester jolie et propre, pensez à un t-shirt ou top de rechange, certains prennent vraiment peu de place dans un sac. Et une petite bouteille d’eau, éventuellement avec quelques gouttes de vinaigre (ou un peu de parfum pour nettoyer un crachouillis sur votre épaule ou celui d’un ami qui ne s’est pas mefié.

Oubliez vos vêtements noirs ou de couleur unis, choisissez plutôt des imprimés sur lesquels le rejet de lait ne se verra pas ou peu, ayez toujours , et surtout ayez toujours un linge type lange ou torchon pour mettre sur votre épaule quand vous porterez votre bébé vertical contre votre épaule après sa têtée ou son biberon.

Pour les vêtements de votre bébé , que vous aimez propre et élégant, pensez-y, choisissez-les faciles à laver, faciles à emporter… à moins que vous ne remettiez à la mode les si jolis bavoirs que nos grands-mères brodaient avec amour ?

Et votre bébé, dans tout çà, comment le vit-il , lui ?

On oublie souvent le désagrément que c’est pour votre bébé. Si vous avez souvent vomi au début de votre grossesse, vous savez que ce n’est pas agréable, et meme si il ne s’agit pas ici de vomissements (pas d’effort, de spasme), le lait caillé dans la bouche est sûrement moins agréable pour votre bébé que le lait qu’il a bu.

Ce qui sort de l’estomac est toujours très acide, et la répétition provoque des brûlures du bas-oesophage, voire une oesophagite, qui nécessite d’être traitée.

Pour leur confort, ce qui les soulage le mieux est la position surelevée. Mais elle ne garantit pas totalement l’absence de régurgitations.

Plaignons-les eux aussi, plutôt que de seulement “râler”, ils n’y sont pour rien si ça vous rajoute du travail…

Si cela continue au-delà des 3 premiers mois, n’empêchez pas pour autant votre bébé de bouger. Plus tôt il saura se retourner, se relever, tenir assis puis debout, plus vite ce problème sera resolu dans la majorité des cas. Et bien souvent, la position assise dans un siège ou transat n’est pas la bonne, car l’abdomen est trop “plié”, gênant la bonne évacuation de l’estomac. Si vous le laissez 1/2 assis dans ce type de siège, pensez à mettre un petit coussin dans son dos, pour qu’il soit, non pas cambré, mais un peu moins tassé, plié.

Pour finir, ayez de la gratitude pour votre lave-linge et ceux qui l’ont inventé et fabriqué ! Ayeze une pensée pour toutes les femmes dans l’histoire, et encore maintenant, qui doivent en plus, frotter à la main les vêtements tachés !

Et osez vous faire aider. Demandez à votre mère en visite, ou a un(e) ami(e) proche, de vous étendre la ènième lessive, ou de plier le linge. Lisez aussi mon article sur la nécessité de l’aide ! Pour y accéder directement, cliquez sur ce lien : https://lanaissancedesmamans.fr/se-faire-aider-cest-necessaire-et-ca-sapprend

Avez-vous déjà téléchargé votre e-book gratuit sur la bonne utilisation des tétines ? Pour cela remplissez le formulaire en début d’article , vous serez ainsi prévenue de la parution des nouveaux articles.

Dites-moi en commentaire si vous avez eu des problèmes avec les régurgitaitons de votre bébé, et comment vous avez réagi, quelles solutions vous avez utilisées ? N’hésitez pas à partager avec d’autres mamans que ça pourrait intéresser !

A bientôt,

Martine de Vigan

0 Votre commentaire
0

Laissez un commentaire

En utilisant ce formulaire, vous acceptez que vos données soient utilisées par ce site, uniquement pour vous répondre .

Ce site utilise des cookies pour vous proposer une navigation plus personnalisée.. Cliquez sur "j'accepte" pour continuer votre navigation J'accepte Lire plus

Voir la page "politique de confidentialité"