La Naissance des Mamans

La Naissance des Mamans

Martine de Vigan

Je vous accompagne dans votre vie de maman pour être

pleinement heureuse de votre maternité

Enfants sages, ou enfants passifs ?

Etre sage, c’est encore pour beaucoup d’adultes LE critère d’une bonne éducation, d’un enfant « gentil », d’un bon caractère !!

Vous enviez peut-être ces heureux parents qui ne connaissent pas les cris et les colères, les enfants qui se roulent par terre ou qui jettent ou cassent tout ce qui leur passe dans les mains ! Ou qui hurlent quand on les pose dans leur lit !

On s’inquiète, souvent à juste raison, pour les enfants hyperactifs, qui font de la vie familiale ou scolaire, une course d’obstacle épuisante pour eux-mêmes et pour les parents ou les adultes qui en ont la charge.

Bien sûr il y a aussi des enfants dont c’est le caractère d’être calmes, qui préfèrent les livres ou les jeux posés, et qui peuvent aussi être de gros dormeurs , etc… l’idéal rêvé par les parents !

Mais dans cet article, je voudrais vous parler des enfants TROP calmes,

Ca peut être soit dès la naissance, soit après quelques mois, sont anormalement « sages ».

Ils doivent nous interpeller, car souvent, ils sont en danger, alors même que tout le monde se réjouit !

⁃ Tout le monde les dit adorables, ils ne pleurent pas, ne réclament pas, ne font jamais de colères, restent seuls dans leur lit sans appeler, jusqu’à se faire oublier parfois !

⁃ c’est parfois une façon de ne pas déranger, d’attendre tout des autres sans se révolter de l’attente, du fait qu’on puisse « les oublier ». Parfois dans un contexte de dépression maternelle, ou de violence.

Ces enfants ne sont en réalité pas « calmes », mais passifs, je les appelle « les enfants qui n’existent pas « , car eux-mêmes ne développent pas vraiment la conscience de leur propre existence.

Certains sont des enfants en dépression du nourrisson, trop rarement diagnostiquée.

⁃ Ce sont des enfants qui sont influençables, qui ne développent pas vraiment leur propre caractère, leur propre identité, leur vie intérieure.

Ils ne vivent que par les autres, selon les décisions des autres

Leurs caractéristiques ?

⁃ Souvent ce sont des enfants anormalement timides, qui ne supportent pas que quelqu’un d’extérieur à leur cercle proche leur adresse la parole ; ils sont perdus si on leur demande de choisir selon leurs goûts, même pour une glace ou une couleur de vêtement.

⁃ Bien sûr le niveau de ce problème peut être très varié, mais le risque est de les laisser évoluer vers des adultes indécis, peu sûrs d’eux-mêmes, peu confiants en leurs capacités, qui peuvent en apparence réussir par ex. à l’école, même brillament, tant qu’ils sont dirigés, cadrés, mais vont avoir beaucoup de difficultés à se positionner en tant qu’adultes pour leurs choix de vie, leur travail, leurs compagnons etc. ; ils risquent beaucoup de mal à s’insérer vraiment dans la société

Un petit enfant trop sage est souvent un enfant qui ne va pas bien. Même si ça arrange les adultes et que ces propos peuvent choquer !

Vous connaissez tous de ces personnes qui « n’existent pas », qui paraissent falot(tes), qui ne font jamais de vague et se contentent de suivre les autres, toujours d’accord avec tout !

Ce n’est pas normal pour un bébé ou un petit enfant de ne jamais pleurer, de ne jamais faire des colères, de ne pas passer par cette phase d’opposition nécessaire pour construire son vrai « moi » !

Pour vous, en pratique,

Au quotidien, les crise, les pleurs, les colères, c’est épuisant, mais j’espère que ça vous aidera de penser « tant mieux, mon enfant sait manifester ce qu’il veut vraiment, il a vraiment ses goûts à lui/elle, et sait les dire voire les imposer ».

l’important est de changer de regard sur le comportement des tout-petits, ce qui ne vous empêche pas bien sûr, d’être fatiguée voir exaspérée des crises !

Si ce sujet des crises à répétition vous intéresse, abonnez-vous , vous recevrez en cadeau de bienvenue mon e-book : 6 façons d’éviter les crises avec les tout-petits » :

Alors, allez-vous mieux supporter les colères de votre tout-petit, ses exigences et ses goûts ?

Bel avenir en perspective !

Et si vous pensez que votre bébé ou tout-petit est trop passif, n’attendez pas pour consulter, plus tôt on le prend en charge, meilleurs seront les résultats sur son épanouissement et sa qualité de vie !

Et essayez de ne jamais dire « sois sage », mais plutôt éclates-toi, ose

!


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.