La Naissance des Mamans

Faire la grue ? la lionne ? ou comment soulever bébé ?

Je veux parler ici de la façon de soulever les bébés quand on veut les prendre dans les bras, que ce soit depuis la position allongée dans son lit, ou depuis le sol quand il joue, ou pour le sortir de sa chaise haute, ou encore chaque fois qu’il tend les bras.

On peut voir les choses sous 2 aspects : l’approche, par surprise ou annoncée, et la position , la façon de le tenir.

Pour votre sérénité, vous vous éviterez beaucoup de problèmes si vous faites en sorte de ne jamais soulever votre bébé sans qu’il ait compris ce qui lui arrive.

L’approche :

Beaucoup de crises arrivent pendant les moments de transition d’une situation à une autre. Les bébés vivent dans le présent, ils sont dans une activité, avec une personne ; il faut un peu de temps pour que la nouvelle information que vous donnez en le déplaçant fasse son chemin dans son esprit et qu’il comprenne ce qui va se passer.

Pour vous c’est immédiat si on vous dit : »à table », ou si vous jetez un coup d’oeil à la pendule « c’est l’heure de quitter le travail ». Pas pour les petits, il leur faut du temps.

De plus, probablement n’aimez-vous pas être interrompue dans ce que vous faites ? Et bien devinez….les enfants sont pareils !

Autant que possible, et dès sa naissance, prévenez toujours votre bébé de ce que vous allez (lui) faire, et mettez-vous à sa hauteur devant lui pour qu’il vous voit. Laissez-lui toujours le petit temps dont il a besoin pour comprendre ce que vous allez faire.

Dès le début, mais surtout quand votre enfant atteindra 10 mois-1 an, prévenez-le une première fois 5 minutes avant, que ce soit pour le bain, le repas, ou la sieste etc.., puis juste avant, de façon à ce qu’il passe en douceur d’une activité à l’autre.

Ce que j’appelle faire la grue, c’est le soulever sans l’avoir prévenu, sans qu’il vous ait vu arriver dans son dos, par ex. quand il joue au sol. Dans ce cas, soit il se crispe, et s’agite, c’est le minimum, soit il est habitué et devient passif devant ce genre de situation, alors même qu’on l’interrompt dans ce qu’il fait, soit il se met à hurler !

La position

Nous les humains attrapont le plus souvent les bébés en les prenant sous les bras. Hors ce n’est pas le plus confortable, bien que…serait-il mieux d’être attrapé par la peau du cou comme font les chattes ou les lionnes ?

Essayez de vous imaginer dans cette situation, thorax serré (plus ou moins), épaules et bras remontés. Non seulement ce n’est pas confortable, ça peut même gêner la respiration, mais surtout ça bloque la capacité d’utiliser ses bras, ça gêne aussi la parole. De plus, tant que l’enfant n’est pas encore suffisamment musclé, dans cette position il ne peut pas relever ou bouger le bas du corps, qui « pend » ou s’agite pour chercher un appui.

Dans tous les cas le plus confortable est d’avoir un appui du bas de la colonne vertebrale, surtout du bassin, ou des pieds. C’est une condition pour pouvoir redresser le dos et bouger les bras facilement.

A ce propos, vous pouvez lire aussi mon article « les pieds sur terre » https://lanaissancedesmamans.fr/les-pieds-sur-terre .

Prendre les bébés sous les bras nous semble pourtant évident, tellement c’est ancré dans les habitudes de nos pays.

En fait il est beaucoup plus confortable pour le bébé d’être tenu sous les fesses et sous l’arrière de la tête. Cette position lui laisse beaucoup plus de liberté de mouvement des bras et des jambes, permet aussi au début de le tenir en position « regroupé », position foetale ou « du boudha », plus sécurisante.

C’est une habitude à prendre, il faut quelque temps pour que ça devienne fluide et automatique, mais vous aurez la satisfaction d’un bébé moins crispé, moins tendu, avec moins de risques de pleurs.

Donc si votre bébé est à plat ventre, retournez-le doucement avant de le prendre sous les fesses et sous la tête, et évitez de l’attraper « de dos », sans qu’il ait compris ce qui lui arrive.

Bien sûr, il y a des situations où ça n’est pas facile, et vos habitudes d’avant reviendront longtemps. Moi-même, bien que très convaincue, ça m’arrive plus souvent que je ne voudrais.

Pour ce sujet, je vous conseille de voir la vidéo « Encourager et respecter la motricité des bébés » de la kiné Ingrid Roques , sa chaine youtube s’appelle « Camera Cristalline ».

Et vous, avez-vous déjà réfléchi à comment tenir votre bébé ? Comment faites-vous ?

Dites-moi en commentaire si ce sujet vous a intéressé, et n’hésitez pas à partager avec d’autres mamans .

Vous pouvez aussi me rejoindre :

-sur Facebook :« La Naissance des Mamans » ou

– sur Instagram : @la_naissance_des_mamans.

-Ou venir retrouver d’autres mamans sur le groupe privé Facebook « Etre une maman heureuse » !

A bientôt,

Martine de Vigan

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

2 commentaires

  1. Merci pour cet article, je m’aperçois que j’ai toujours évité de prendre les enfants sous les bras par peur de les « démembrer » ou de leur faire mal. 😱 Depuis que j’ai ma fille, j’ai toujours gardé cet habitude de la prendre par l’arrière de la tête et les fesses, c’est très stable comme position ! De plus, maintenant que mon dos se rappelle à moi quelques fois et que ma fille est un peu plus grande, cet méthode me soulage car le poids est reparti sur mes bras et ma fille endormie ne bouge pas d’un poil ! 😇🧘‍♀️

    • Bravo si tu fais deja comme ça ! C’est encore trop rare ! As-tu vu la video d’Ingrid Roques ? Elle en a aussi une que j’aime beaucoup sur le confort des petits au jardin, ce sont des adultes qui « jouent » les enfants, c’est bien fait et drôle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.